Jamíe Guzmán

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jamíe Guzmán

Message  Juna le Mar 19 Nov - 15:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jamíe Guzmán est né le 1er mars 1989 dans le village de *La Tuna de Badiraguato*, un village alors connu pour y abriter des trafiquants mexicains comme son père, Joaquín Guzmán. Celui-ci est d'ailleurs incarcéré cette année là et ne verra donc pas sa fille faire ses premiers pas.

Après son évasion en 2001 il devient l'un des principaux parrains du Mexique, Guzmán est alors recherché par les gouvernements du Mexique, des États-Unis et Interpol et ce n'est donc que 2 ans après, au 4ans de Jamíe qu'il refait son apparition dans sa vie.

Malgré la terreur que cet homme pouvait inspirer la petite fille fut tout de suite très pot de colle avec son papa qui ne put aussi résister à ce qu'il appèllera très vite "sa bouille de princesse".

Les visites de Guzmán se faisaient courtes et espacés, mais chaque fois leur retrouvaille liais une nouvelle maille à leur relation père-fille, et évidemment Guzmán couvrait sa petite princesse à chaque fois de montagnes de cadeaux.

Maria Guzmán, la mère de Jamíe était plutôt une femme discrète, surtout en présence de son mari, mais aussi une femme magnifique qui se fanait de l'absence d'attention de celui-ci. La grande maison qu'avait choisit Joaquín Guzmán, au nouveau Mexique, pour elle et sa fille était occupé par une armée d'employées de maison et de gardes du corps. Le luxe régnait dans cette environnement saturé par l'argent sales, Maria étouffait un peu plus au fil des années tandis que sa fille, tout à l'opposé, y prenait goût.

Enfermé bien trop souvent dans cette villa, pour une question de sécurité, Jamíe n'avait pas vraiment l'occasion de se faire des amies et lors de ses rares sortie elle remarquait que les autres filles n'avait pas l'air de l'apprécier, voir la fuyait alors que celle-ci y mettait un réel effort.
C'est à ses 13 ans lors d'une des rares sortie shopping que s'autorisait la mère et la fille qu'un accident tragique bouleversa la Jamíe innocente et enjoué qu'il y avait en elle...

Une fuite parmis les employées maison avait dû faire l'affaire, tout s'est passé très vite alors qu'elles regagnaient leur voiture. Une voiture bleu décapotable arrivait furibond vers elles... des tires sonnèrent comme des coups de tonnerre...puis le silence pesant d'une demi seconde...et l'instant d'après... Maria Guzmán était à terre...3 balles dans le corps...une marre de sang s'agrandissant à vue d'oeil sous les passants horrifiés et Jamíe... choqué...puis hurlant à l'aide ..ne remarquant qu'une fois seul dans son ambulance qu'elle était aussi touché mais d'une balle qui l'avait éraflée suffisamment pour laisser une cicatrice permanente sur sa hanche droite.

4 jours plus tard, on enterra Maria Guzmán dans son village natale, Jamíe fut bien sûr présente, son père absent parmi les invités lui appris plus tard qu'il était là mais dissimulé comme il s'attendait au piège évident de l'enterrement.

Suite à cet évènement Jamíe vécut alors avec son père dans différentes maisons, différents états d'amérique, différents pays. Alors adolescente à l'époque la mort de sa mère n'a fais que multiplier par 10 la fameuse crise d'adolescence...

Les conneries et les années s'enchaînent. Elle débute une modeste carrière de mannequin, Jamíe boit, Jamíe fume, Jamíe se drogue de bien des manières, elle sort à l'anglaise et fais la fête..presque toutes les nuits... Elle dépense sans compter se fait des amies grâce à ses tournées générales en boîte de nuit, rencontre des hommes, couche avec eux et recommence... Son comportement est anarchique mais rusé quand il faut amadouer papa pour avoir une nouvelle carte de crédit...Jamíe cours vers la déraison et ne réfléchit plus, n'importe qui... n'importe où... peut importe qui partagera son lit ce soir... du moment qu'elle n'est pas seul... du moment que la réalité lui échappe...

23 ans, c'est au petit matin d'une nuit comme toutes les autres mais un peu plus forcé sur les doses pour son anniversaire, que son père entre en fracassant la porte du motel miteux dans lequel Jamíe et son compagnon avait passé la nuit. Apparemment son père la faisait suivre depuis quelques jours et ce fut sa chance d'avoir put être aussi vigilent Jamíe était là convulsant et l'homme qui l'accompagnait se leva en sursaut suite à l'intrusion...Jamíe faisait une overdose... les hommes accompagnant son père la mirent sur le côté pour qu'elle ne s'étouffe pas pendant que d'autres s'emparaient du type hispanique...

Alors que Jamie était en cure de désintoxe et sous bonne garde, l'interrogatoire musclé de son mec d'un soir s'avéra fructueux mais donna aussi une bonne dose de colère et d'adrénaline à Joaquín Guzmán...l'homme en question était un flic et plus précisément il travaillait pour les STUP.


Après de bonne remontrances par son père, elle apprit alors la punition plus que sévère à son goût, elle devait partir pour la ville de Détroit où l'attendait un membre du cartel, elle n'avait pas tout les détails mais mettre les pieds dans l'univers de son père ne sentait pas bon les vacances et encore loin les séances shopping.

Armé de son égo sur dimensionné, d'un caractère de chien et des ses tenues de miss monde, elle partis donc sans avoir pu amadouer son père mais avec une nouvelle identité et une nouvelle carte de crédit.
avatar
Juna

Messages : 66
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 27
Localisation : D3 Michigan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum