BG : ZoraN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BG : ZoraN

Message  ZoranNiki le Ven 10 Aoû - 21:56

Né il y 32 ans dans un village très pauvre au nord de la Russie à la limite de la Sibérie, Zoran a grandi sans père auprès d'une mère bonne et courageuse mais malheureusement malade et de 3 soeurs, 2 plus âgées et 1 plus jeune, toutes incroyablement belles.

Evoluant dans un monde froid, sans foi ni loi aux mains de la pègre locale depuis sa plus tendre enfance, Zoran possède alors pourtant le coeur d'un bon garçon qui prend soin de sa famille, particulièrement sa maman atteinte de graves difficultés respiratoires.

Excessivement intelligent, il avait réussi dés l'âge de 8 ans, grâce à sa personnalité à fois courageuse et attachante, à placer sa famille sous la protection de la mafia locale en échange de petits larcins et travaux d'espionnage. Il avait très vite compris qu'il valait mieux, dans l'intérêt de sa famille, être sous la protection de ceux qui dominent plutôt que sous leur joug. Sa mère n'était pas au courant, afin de ne pas troubler ses valeurs morales mais toutes ses soeurs l'étaient à part la plus petite, et en étaient concrètement très satisfaites, n'ayant pas à craindre pour leur vie ou intégrité physique à chaque sortie.

Malheureusement, à part sa petite soeur (trop jeune), les deux autres, afin de bénéficier de meilleures conditions matérielles, le trahirent auprès des autorités officielles en devenant les maîtresses des principaux responsables politiques de la "circonscription" (corrompus bien sûr et sans morale) et en donnant des informations capitales sur le réseau. Zoran ne leur pardonna jamais car c'est cette trahison qui causa (même si cela n'aurait en fait pas changé grand chose) la mort de leur mère, celle-ci n'ayant pas pu être emmenée à l'hôpital lors de son agonie de tuberculose puisque les hommes du clan qui devaient les y emmener, s'étaient alors fait arrêter en flagrant délit sur cette fameuse dénonciation des jeunes filles...Zoran n'avait alors que 10 ans, ses soeurs traîtresses 14 et 17.

Avec sa petite soeur de 6 ans il fut alors envoyé dans un orphelinat près de Moscou ou la petite mourut peu de temps après de la tuberculose également qu'elle avait contractée par sa mère. Là encore, elle n'avait pas été soignée, juste mise en quarantaine par les adultes de l'orphelinat, sous ordre des autorités qui ne souhaitaient pas engager des frais pour guérir "une gamine (qu'ils pensaient être) de la pègre". Zoran en garda une haine des institutions officielles, de ces ordres "bien-pensants" qui avaient coûté la vie aux personnes qu'il aimait le plus au monde.

Au bout de quelques mois seulement à l'orphelinat ou il subit divers malheurs, il en fut évadé par un autre groupe mafieux, bien plus important celui-là et opérant à Moscou. Ce dernier avait entendu parler de lui et de ses talents alors qu'ils étaient à la recherche d'un enfant pour divers travaux et il le prévint qu'il avait tout intérêt à se rallier à eux car ceux de sa ville natale le croyait tout autant coupable que ses grandes soeurs de la délation et voulaient le tuer.

Ces dernières étaient d'ailleurs à présent réduites à l'esclavage sexuel et à la prostitution par ceux qu'elles avaient trahi et qui avaient réchappé à la prison et/ou à l'exécution. Leurs amants "haut-placés" n'avaient pas levé le doigt pour les sauver, d'autres très jeunes filles ayant pris leur préférence...

Endurci par tout ce qu'il avait vu, vécu dehors et à l'orphelinat, et la perte de sa mère et de sa petite soeur qu'il attribuait à ses grandes soeurs, Zoran n'éprouva aucune peine en apprenant le sort qui leur était réservé.

Son coeur était transformé, il n'était à présent plus le même et ne le serait plus jamais. A 11 ans à peine, toute forme de sensibilité, d'empathie et surtout de confiance envers autrui était éradiquée de son être.

Parce-qu'on lui promit la liberté d'aller et venir à sa guise tant qu'il le ferait avec intelligence, un lit et 2 repas par jour, et aussi parce-qu'il n'avait pas le choix, Zoran accepta de rejoindre le groupe de Moscou, appelé "La neige rouge". Il y apprit tout ce qu'il sait maintenant à tous les niveaux : fabrication de bombes et explosifs, trafic d'armes, torture, stratégies en tout genre. Son intelligence hors norme lui permit de tout ingérer rapidement et même d'améliorer certaines techniques. Malheureusement, lorsqu'à 18 ans il participa à l'une des guerres de clans comme il y en avait souvent, des hommes de sa ville natale le reconnurent grâce à ses yeux et son regard particulier et ce malgré sa taille et sa musculature qui s'étaient monstrueusement développées, et il ne put éviter son rapt et sa torture.

Laissé pour mort dans la neige en pleine forêt, il fut néanmoins miraculeusement sauvé par son groupe qui s'était mis à sa recherche au vu de l'importance qu'il avait, mais il garda des séquelles telles qu'il ne pourrait plus jamais vivre sans bénéficier de morphine de manière permanente. C'est pour quoi il porte un masque lui en diffusant en permanence et doit se procurer des stocks de morphine régulièrement. Depuis lors, personne n'a plus jamais vu son visage en entier, pas même les prostituées asservies au groupe qu'il utilisait à l'occasion pour ses besoins naturels. Sa rudesse dans l'acte n'était pas décriée par les jeunes femmes car elles étaient quasiment toutes amoureuses de lui, du fait de son charisme, des changements positifs qu'il avait apportés dans l'exercice de leur métier (plus de temps de repos) et aussi du peu d'intérêt paradoxalement qu'il leur portait contrairement aux autres mafieux, harceleurs et trop violents.

A 27 ans et à la mort du chef du groupe, il fut nommé nouveau chef et prit donc la tête d'une "armée moscovite illégale" de 750 hommes divisée en plusieurs factions et de 275 prostituées gérées par les quelques femmes établies des hommes du groupe. Parce-qu'il nourrit une haine inaliénable et aveugle contre le système, il projette alors de le renverser et pour cela de s'armer sur tous les plans.
Il nomme un couple d'autorité à la tête du groupe et décide de partir lui-même, seul dans un premier temps, à D3 ou il sait qu'il trouvera les réseaux suffisants au niveau des armes et autres pour mener à bien son projet. Commence alors pour lui, une vie encore plus solitaire qu'avant consacrée à la collecte et à l'envoi d'armes vers la Russie et à la collecte d'informations diverses, techniques mais aussi géopolitiques. Froid, parlant peu et n'exprimant aucune émotion est il néanmoins possible que cette solitude si elle dure trop longtemps fasse ressurgir de vieilles blessures pouvant l'affaiblir?


ZoranNiki

Messages : 3
Date d'inscription : 10/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG : ZoraN

Message  Juna le Ven 10 Aoû - 22:17

Super Bg, qui se lit bien j'étais à fond dedans, j'espère que tu t'amusera bien à D3, encore bienvenue Smile
avatar
Juna

Messages : 66
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 27
Localisation : D3 Michigan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG : ZoraN

Message  ZoranNiki le Sam 11 Aoû - 10:31

Merci beaucoup Juna Very Happy

ZoranNiki

Messages : 3
Date d'inscription : 10/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG : ZoraN

Message  grace claridge le Lun 13 Aoû - 23:43

Bienvenu Zoran , en espérant que tu trouves le plaisir de jouer parmi nous .

grace claridge

Messages : 152
Date d'inscription : 31/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG : ZoraN

Message  blackkingdom radikal le Ven 24 Aoû - 22:32

pareil une tres belle idée de BG à exploiter, j'espere te croiser en rp
avatar
blackkingdom radikal

Messages : 2767
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG : ZoraN

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum