[BG] Lolaa Glendale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[BG] Lolaa Glendale

Message  Lolaa le Ven 17 Aoû - 15:02

BONNE LECTURE POUR LES COURAGEUX Smile

Prénom : Lolaa
Nom : Glendale
Âge : 28
Taille : 1m75
Poids : 60 kg
Mensurations : ça ne se dit pas ^^


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lolaa est née durant l'automne 1983, première et unique fille de la famille Glendale.
Elle a grandi dans le New Jersey, à Hoboken plus exactement, sur l'autre rive de l'Hudson, face à Manhattan.
Elle a eu une enfance relativement joyeuse, avec des parents attentifs et protecteurs.
Un père, John Glendale, banquier et une mère, Elisa Fergusson, sage-femme.
Une petite vie bien tranquille qui présageait un bel avenir pour cette gamine pleine de vie.
Durant ses premières années de scolarité elle se lie vite d'amitié avec une petite blonde aussi pétillante qu'elle, Julia.
Elles deviennent inséparables, passant nombres d'heures et de week-end ensemble. Devenant pour sûr, comme des sœurs jumelles.

Leur destin sera dès cet instant lié à jamais sans qu'elles ne le sachent encore.

Julia et Lolaa grandissent donc comme n'importe quelles filles de leur âge jusqu'à l'été 1998 alors âgées d'un peu moins de 15 ans.
Les deux filles partageaient leur chambre pour la nuit, chez Julia, alors que ses parents étaient de sortie, ne comptant rentrer que tard dans la nuit.
2h00 du matin ... un sursaut. On tambourine à la porte.
Les yeux s'ouvrent, des lumières rouges et bleues tapissent les murs de la chambre. Un coup d'œil par la fenêtre ... les flics.
Elles se lèvent toutes les deux, un peu paniquées, et descendent main dans la main avant que Julia n'ouvre la porte avec précaution.
Elle se trouve dans l'entrebâillement de la porte, Lolaa derrière elle, la main sur l'épaule de son amie.
Les mines des deux policiers face à elles sont graves, horribles même, ne laissant présager rien de bon.
Et après les présentations faites, le couperet tombe ... l'accident fatal ... la voiture dans un mur ... Julia était passée du stade de fille heureuse à orpheline, autant dire une dégringolade sans nom, sans prévenir.

Ce fût le premier grand tournant de leur vie.

Julia se retrouvant seule, avait été placée dans un foyer. Quel désarroi pour les deux filles, ne se voyant plus. Les sœurs séparées.
Lolaa avait tenté de persuader ses parents de faire les démarches pour avoir la garde de Julia, pour qu’ils s'occupent d'elle.
Mais ses parents, après avoir hésités, n'avaient pas jugé bon d'entamer les procédures et de laisser faire les juges et les instances compétentes.
Commença alors pour Lolaa une rébellion envers ses parents, les notes à l'école chutaient, les punitions tombaient, les fréquentations se détérioraient.
A ça, venaient s'ajouter des délits consignés dans un casier judiciaire qui, jusque-là, était resté vierge. Petits délits certes, mais délits quand même.

Durant cette période qui dura environ 1 an, Julia et elle gardaient encore des contacts, pas aussi fréquents qu'elles l'auraient voulu mais sans doute assez pour mettre sur pieds leur fugue.
Pour Lolaa, il était hors de question d'abandonner sa moitié. Pour Julia il était hors de question de se laisser voler sa liberté.

C'est alors que le second tournant s'amorça une nuit de septembre 1999, à la veille de leurs 16 ans.
Lolaa attendit que ses parents s'endorment pour récupérer le sac soigneusement caché au fond de son placard, dans lequel elle avait pris soin d'emmener le strict minimum mais indispensable: quelques fringues, une lampe de poche, des piles, un paquet de biscuits, une photo de Julia et elle, et son portable. Il lui manquait encore quelque chose, de l'argent. Elle descendit en essayant de ne pas faire de bruit, sachant où trouver ce qu’elle cherchait. Elle fouilla le sac de sa mère pour prendre tout le liquide qu'elle pouvait, puis la veste et le portefeuille de son père ... 150$ en tout, mieux que rien.
Julia de son côté aurait peut-être tout autant de chance. Elles s’en sortiraient.

Avant de quitter la maison par la porte de derrière, Lolaa s'arrêta dans la cuisine. Toute cette dernière année défila devant ses yeux et il n'en fallu pas plus pour que les larmes lui montent, coulant sans un sanglot. Elle regarda une dernière fois les murs de la cuisine et sans réfléchir plus elle ouvrit les vannes de gaz de la cuisinière à fond avant de filer au plus vite de cet endroit. Elle ne mesurait sans doute pas la conséquence de son acte à cet instant, pensant juste à venger Julia à sa manière, même si personne n’était vraiment responsable de ce qui c’était passé. Elle trouva alors la force phénoménale de courir au plus loin, au plus vite, pour rejoindre la gare, là où les deux filles s'étaient donné rendez-vous. Sur le chemin elle ne pût qu'entendre la déflagration et voir le ciel se colorer au loin, sans s'arrêter, sans regrets ... laissant crever ses parents pour qui elle n'avait plus qu'un sentiment de haine.

Lolaa se conditionna pour ne pas faiblir et rejoindre au plus vite Julia.
Elles se retrouvèrent comme prévu dans les toilettes de la gare, s’étreignant de longues minutes après tout ce temps passé l’une sans l’autre. La joie mêlée à la tristesse et à la rage faisait qu’il était bien difficile de définir maintenant l’origine des larmes qui maculaient leurs joues respectives.
Se reprenant peu à peu, elles se dirigèrent vers les quais pour embarquer dans le premier train qui allait aussi loin que possible de cet endroit, prenant garde de n’éveiller aucun soupçon auprès de voyageurs trop curieux ou de contrôleurs zélés. C’est donc en jouant à cache-cache qu’elles parvinrent à quitter la banlieue de New York pour entamer une nouvelle vie …

Durant les 10 années qui suivirent, elles ne se quittèrent plus.
Leur vie fût ponctuée de beaucoup d’événements, le plus souvent tragiques ou malheureux. Les plans foireux, les petits boulots merdiques, échapper aux avis de recherche, les mauvaises rencontrent, la violence, la drogue … tout ce qui ne peut que se greffer à une vie d’errance.
C’est alors qu’en 2009, Julia rencontre un gars génial, Noah, tombant éperdument amoureuse, et qui arrive à lui ouvrir les yeux sur ce que vaut vraiment la vie. Commence alors doucement à s’installer une distance entre elle et Lolaa, un peu involontairement, aveuglée par celui qui lui fait miroiter une vie de princesse dont elle rêve depuis la mort de ses parents. Lolaa se résigne vite, ce n’est plus à 26 ans qu’elle va tenter de garder sa « sœur » à ses côtés indéfiniment, et il est temps pour elle aussi de penser à son avenir et de poser ses valises.
Direction donc Baltimore, dans le Maryland. Pourquoi ? Elle-même ne le sait pas. Sans doute une annonce repérée inconsciemment dans un journal du coin.
C’est donc fin 2009 qu’elle arrive dans cette ville, laissant derrière elle, provisoirement, son amie dans les bras de celui qu’elle aime.

Sans aucun repère dans les quartiers du District X, elle se trouve malgré tout un appartement, miteux certes, mais accessible à ses maigres économies. Et l’urgence de trouver du boulot se fait ressentir rapidement. Par chance, un hôpital de proximité recrute. Elle n’a aucun diplôme en poche, mais compte bien jouer de subtilités pour avoir un poste, ce qui marche à merveille. La voilà donc assistante médicale, ayant triché sur son passé, faisant croire qu’elle avait dû abandonner ses études de médecine à la mort de ses parents. Tout n’était pas faux … tout n’était pas vrai non plus, mais comment ne pas se prendre d’affection pour Lolaa. Elle, qui de plus, avait acquis des connaissances en anatomie humaine. Elle ne dira jamais l’origine exacte ni les circonstances dans lesquelles elle avait appris réellement. À l’époque elle avait été entourée de personnes peu fréquentables, ayant assisté à des scènes d’une rare violence et y ayant participé d’abord de force, ensuite de gré. Son passé était peu reluisant mais personne ne pouvait se douter.

Tout se passe relativement bien la première année jusqu’en octobre 2010 à l’arrivée d’un nouveau médecin. Le contact passe bien, de longues heures à discuter autour de verres en compagnie du barman d’en face. L’alcool fait se délier les langues et Lolaa devient vite la confidente de cette nouvelle organisation prête à s’enrichir sur le dos des junkies. Oui, on lui proposait ouvertement de participer à ce business illégal … le commerce de metamphétamine. Hésitante au départ, elle se laisse séduire par l’appât du gain, d’autant que ce qui lui est demandé, c’est parfaitement dans ses cordes : le renseignement et la diversion. Alors en route, tant qu’à amasser du fric, autant que ça rapporte gros.
Les mois qui suivent sont consacrés à son job à l’hôpital, servant maintenant de couverture, et à la préparation du business avec ses acolytes. Mais ce fût sans compter l’intervention d’une avocate un peu trop curieuse, dont le médecin s’était épris. Chantage … menace … tous les ingrédients du cocktail explosif pour les faire plonger avant même d’avoir empoché les premiers dollars. Il ne restait alors qu’une solution … la fuite … encore … mais surtout les poches vides.

Elle abandonne une fois de plus sa vie, qui de toute façon ne ressemblait pas à grand-chose, pour se poser définitivement. Elle contacte Julia, espérant trouver un soutien, mais cette dernière s’était rangée, s’apprêtant à devenir épouse et mère. Lolaa ne pouvait pas lui imposer ce qu’elle n’arrivait plus à gérer.

Elle prend donc la route pour le Michigan, direction Detroit, à la frontière américano-canadienne à l’été 2011.

Elle y trouve plus facilement ses marques, retrouvant bizarrement des contacts de ses « vies » antérieures. Ça sera plus facile pour elle, enfin du moins ce qu’elle pense en arrivant, mais c’est sans compter qu’elle va vite se faire harceler par un membre de la mafia et risquer sa peau plus d’une fois. En ayant assez de courir pour échapper au pire, elle prend contact avec le chef d’un gang qu’elle a connu par le passé, et qui est installé justement ici, à Detroit. Prenant rendez-vous avec lui, elle vide son compte en banque pour ne pas arriver les mains vides et essayer de le convaincre d’accepter ce qu’elle va demander … poser un contrat sur la tête d’un gars de la mafia. Après une longue discussion et des négociations houleuses, BKR accepte, sans omettre les conditions précises qu’il exige pour l’exécution de ce contrat … revoir sa thune. Voilà donc Lolaa en partie soulagée, se sentant avec une épine en moins dans le pied, mais remplacée par une toute autre, d’une autre envergure. Elle apprend vite que les engagements du Black sont tenus, restait de son côté à faire pareil mais …

Un soir de Janvier 2012, Lolaa reçoit un appel de son amie en pleine panique … Noah venait de se faire descendre dans une fusillade qui avait eu lieu à Hoboken, là où ils étaient retourné vivre. Il rentrait du travail et s’était trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment.
C’est donc sans réfléchir une seconde que Lolaa retourne dans la banlieue de New York pour épauler son amie dans cette nouvelle épreuve. Elle ne prévient personne de son départ de Détroit, ne s’inquiétant pas une seule seconde de ce que ça pourrait avoir comme conséquences.
Après ces quelques mois passés au calme avec Julia, elle décide de retourner à Détroit, bien décidée à en finir avec ses problèmes et à éponger sa dette qu’elle avait laissé en suspens. Marre de ces morts en cascades, marre de cette tristesse, marre de n’être toujours nulle part à 28 ans.

Elle rentre donc à Detroit sans se cacher, prenant son courage à deux mains et faire le pas vers le gang à qui elle doit toujours une somme colossale. Le face à face avec BKR qui la stressait tant se passe finalement mieux que prévu. Tout est mis sur la table et les choses sont claires … elle le remboursera quoi qu’il arrive pour éviter de finir dans les fondations d’un nouveau building en construction, ou au fond des égouts de Détroit, bouffée par les rats …


… et c’est là que tout (re)commence … (To be continued)


Dernière édition par Lolaa le Dim 19 Aoû - 9:56, édité 1 fois
avatar
Lolaa

Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Lolaa Glendale

Message  Ju Ann Brooks le Ven 17 Aoû - 19:00

Malgré un pavé de lecture, le bg se dévore rapidement, l'écriture bien faite, le suspense a chaque étape de sa vie. Je me suis surprise a avoir de la compassion pour cette petite Lolaa bien courageuse dans son histoire.

Like a Star @ heaven bravo et comme dit Lolaa "To be continued!"
Like a Star @ heaven
avatar
Ju Ann Brooks
GM

Messages : 432
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Lolaa Glendale

Message  Lolaa le Ven 17 Aoû - 22:40

Merci beaucoup Miss !!
Surtout pour ton courage d'avoir tout lu Wink
Ça en rebutera sans doute certains, mais si je ne déçois pas les courageux, j'en suis ravie Very Happy
avatar
Lolaa

Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Lolaa Glendale

Message  grace claridge le Sam 18 Aoû - 17:19

Bienvenue Lolaa ,

Un BG comme je les aime, un vrai roman .

grace claridge

Messages : 152
Date d'inscription : 31/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Lolaa Glendale

Message  Le Poète le Lun 20 Aoû - 8:43

J'aime bien, et ça m'a donné une idée de BG (que je ne vais pas exploiter car je n'ai pas prévu de nouveau perso, mais quand même ^^) !

En lisant le début, je me suis demandé si en fin de compte, Julia n'aurait pas pu être Lolaa (elles sont inséparables, presque jumelles, des bricoles arrivent. Bon, ça n'a pas été le cas, mais Lolaa aurait pu mourir pour une raison X ou Y, et julia aurait pris son nom).
avatar
Le Poète

Messages : 10
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Lolaa Glendale

Message  Lolaa le Lun 20 Aoû - 13:31

J'avoue que je n'y avais pas pensé, mais c'était effectivement une piste exploitable et assez travaillée je trouve Smile
Mais bon maintenant, je ne me vois pas faire mourir MA Lolaa ... ne jamais dire jamais mais ... elle est encore trop jeune bordel ! tongue
avatar
Lolaa

Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Lolaa Glendale

Message  blackkingdom radikal le Ven 24 Aoû - 22:28

super ce BG un plaisir de le lire en entier
avatar
blackkingdom radikal

Messages : 2767
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Lolaa Glendale

Message  Lolaa le Mar 28 Aoû - 15:48

Merci BKR Smile
Mais tu n'aurais pas osé dire le contraire vu que tu es dedans Razz
avatar
Lolaa

Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Lolaa Glendale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum