BG Puck Anfauglir

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BG Puck Anfauglir

Message  Puck Anfauglir le Dim 28 Oct - 21:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Introduction

J'ai la tête en vrac, la bouche pâteuse et j'ai encore ma canette dans
la main. Autour de moi j'ai mon cleps Maxx qui ronfle encore. Je me
relève pour m’asseoir, ma tête se tape contre le haut de la tente, je me
frotte les yeux et je voix devant moi le bitume du trottoir et quelques
déchets de reste de la bouffe que j'ai volé la veille... Là je sais que je viens de me réveiller
et qu'une nouvelle journée commence.

Enfance

Puck ne se souviens de son enfance qu'a partir du début des années 90. Il avait
été repêché par un groupe de Punk composé de deux hommes et une
femme:Thrasher (43 ans), philip (38 ans) et Beth (41 ans). Ce groupe
était issue d'une famille d'immigrés Anglais dans les années 70. Ils passaient leur temps à
traîner dans les quartiers communautaires de Chicago, les Neighborhoods.
Leur look était influencé par les groupes de punk, essentiellement les
Sex Pistols. Puck lui s'était attaché à Beth qui était la moins violente
du groupe mais Beth n'avait aucunes tendresse pour ce petit. Thrasher et Philip exerçaient une pression sur elle et sur Puck, encore enfant. Beth était un objet sexuel pour les deux forcenés qui n'hésitaient pas à laisser Puck dans une rue voisine pour se livrer à des parties de jambe en l'air et surtout de forçage à des pratiques trop peu catholiques.
C'est justement de forcenés dont Puck à le souvenir, lui qui se prenait des
coups dans la gueule si il ne rapportait pas de la tune, autant dire qu'il en a pris...
C'est vers ses 16 ans que Puck découvrit un matin le corps de Beth à ses coté. Elle était morte, et avait laissé autour d'elle ses seringues. Il sera marqué par cette tragédie. Marqué au point de s'enfuir et de quitter les Quartiers communautaires de peur d'être recherché par Thras et Phil, comme si il se sentait responsable de la mort de Beth.

Adolescence

/Amour
Après avoir parcouru tous les parc de la ville, s'être fait viré plusieurs fois par les flic ou les habitants, il s'installa à Bucktown. Une ville étudiante qui bougeait beaucoup. Les études ils ne savait pas ce que c'était mais les étudiants ils les côtoyaient... à l'entrée des pub et des shops. C'est justement à l'entrée du Bucktown Pub qu'il rencontra Ronnie, une étudiante un peu rebelle. Elle avait quelques années de plus et n'avait peur de rien. Fatiguée des bon chic bon genres qu'elles croisait dans les couloirs du lycée, elle préférait passer du temps avec Puck. Ce fût pour lui son premier grand amour. Ils n'avaient rien en commun ; Ronnie était plutôt coquette, littéraire, issue d'une famille de classe moyenne, sociable et voulait se lancer dans la politique pour aider tous ces gens pauvres, sans avenir et délaissé par son pays. Puck était négligé, pas du tout sociable et buvait beaucoup trop. Leur aventure dura toute une année, celle du dernier cycle d'étude de Ronnie. Leur séparation à été difficile autant pour l'un que pour l'autre, d'autant plus qu'elle fût forcée,-le père de Ronnie avait reçu une promotion dans la ville de Manathan-. Il se noya ensuite dans l'alcool pour oublier qu'il avait un cœur.

/Amitié
Il était seul et s'était installé plus loin dans un autre parc... il ne supportait plus d'emprunter les lieux où il avait vécu des choses fortes avec Ronnie. Ce sera à Wicker Park qu'il rencontrera d'autres jeunes qui traînaient comme lui. Ils avaient la plupart des chiens pour leur tenir compagnie et surtout leur tenir chaud l’hiver. Certains l'utilisait pour faire des numéros et attirer la foule avant de leur tendre le godet. Puck récupéra donc un chien d'une grossesse généreuse ; un berger allemand qu'il appela Maxx. Sa vie changea grâce à ce chien. Depuis il ne vivait que pour lui et se sentait responsable de quelque chose. Ils faisaient une bonne équipe et s'entraidaient, Puck lui trouvait de quoi le nourrir et le promenait dans les rues et les parcs ; Maxx lui facilitait les échanges avec les gens, des échanges qui ne se limitaient pas à des dons de pièces.

/Sexe
La plupart des femmes fondaient sous le charme... de Maxx ! Une petite caresse par ci et par là. Puck profitait de ces moments pour les charmer, ce qui fonctionnait une fois sur quatre,- en prenant en compte qu'il passait son temps à traîner et à rencontrer beaucoup de monde-. Ses expériences étaient diverses et variées ; une sportive qui venait faire son footing dans le parc, une étudiante qui bouquinait une saga sur les vampire à la sortie des cours, une mère de famille seule car son mari était engagé dans l'armée de terre, des filles de passages comme lui...
Depuis sa séparation avec Ronnie il ne voulait plus revivre des déceptions mais pour cela il gardait une certaine distance avec ces femmes, ces histoires étaient uniquement physiques.

/La drogue
Dans son enfance Puck a baigné dedans avec le groupe de Thras, Phil et Beth qui se piquaient régulièrement. Beth en est morte et ça, il est pas prêt de l'oublier. Durant son adolescence il avait fumé un peu de tout pour faire comme les potes de Ronnie. Mais sa plus grosse dépendance c'était l'alcool.

Aujourd'hui

/Relations à Chicago
Chicago reste une ville importante pour lui, il y traîne encore pour le côté musical. Des festivals et groupes de Punk se produisent régulièrement là bas. Puck aime beaucoup la musique, surtout la musique de rue;-on peut y faire des connaissance sans prise de tête, danser sur du ska (pogoter) et surtout boire des bières jusqu'au bout de la nuit-.
Mais en dehors des festivals il ne pouvait plus continuer à traîner dans cette ville. Il y est recherché par certains allumés -des histoires de groupes et d'alcool-. Il n'a pas le choix que de poser sa tente ailleurs pour être en paix et se refaire une nouvelle réputation et peau neuve. C'est parti, sa tente sur le dos, son cleps Maxx derrière, ils prirent la route de l'est à pieds et fût pris par un poids lourd sur la route I-94 à l'entrée du Michigan... direction ? Le plus loin possible, le bout de la route... le Détroit !

/Passages D3 Michigan
Il avait entendu parlé de cette ville comme peu fréquentable, sûrement pour les touristes mais elle fera l'affaire pour lui. Au moins la rue sera plus accueillante, son passé ne refera pas surface ici. Il cherchait un endroit pour se poser et apprécier la vie comme elle vient sans histoires et sans craintes.

« Tiens Maxx, regarde moi ce putain de parc, il y a déjà des tentes ! Aller, on va s'installer ici et ensuite on ira faire un tour pour trouver de la bouffe et des bières... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
N'hésitez pas à commenter si quelque chose ne tien pas la route, je peux encore le travailler Very Happy


Dernière édition par Puck Anfauglir le Mer 20 Mar - 14:18, édité 2 fois
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Palomita le Dim 28 Oct - 21:49

sympa le bg, j'adore, a bientot devant ta tente

Palomita

Messages : 95
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  blackkingdom radikal le Dim 28 Oct - 23:38

excellent je suis fan aussi, j'espere que tu vas bien développer ton perso ! tres bonne idées à pousser !
avatar
blackkingdom radikal

Messages : 2767
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Juna le Lun 29 Oct - 14:25

héhé j'adore et j'espère te recroiser vite ^^
Merci pour la bière Smile
avatar
Juna

Messages : 66
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 27
Localisation : D3 Michigan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mon côté Punk

Message  Puck Anfauglir le Ven 2 Nov - 14:54

*Un matin de plus la tête en vrac le lendemain de la soirée Halloween. Il avait sorti ses bouteilles vides pour récupérer le reste du bar à la fin de la soirée. Puck s'étire, attrape un vieux tshirt sale qui traine au fond de la tente pour l'enfiler rapidement. Maxx arrive et lèche le visage de puck généreusement en lui laissant plein de bave. Puck le pousse du pied "Putain dégage, dêja que tu fais chier ton monde à suivre n'importe qui". Il se lève en baillant et attrape une corde qui faisiat office de laisse pour attacher Maxx aux barreau du parc "Voila, tu pourras chialer jusqu'à ce que je revienne". La tête entre ses mains, se frottant les yeux, Puck prend le chemin du café pour se servir sa première mousse de la journée. En marchant il tappe avec ses pieds des gobelets dans la pelouse, regarde autour de lui et sourit à la vue de l'état du Parc: c'est le bordel comme il aimait bien! Et c'est devant cette pelouse bien piétinnée qu'une de ses chansons récemment écrite lui viens en tête:*

CHANSON
J´arrive le matin au bistrot du coin
Je m´installe sagement, l´âme sans tourment
J´ai plein de trucs à faire qui pourraient m´ rendre fier
J´ commande un café pour me réveiller
J´ brûle une cigarette mais bientôt j´arrête
Je me frotte les mains, c´est maintenant demain
J´ vais pouvoir m´ construire un bel avenir

Mais là, j´ sais pas ce qui se passe
J´ commande un verre et son p´tit frère
Un pour la route, un pour l´ retour
J´ m´accroche au bar, c´est là qu´on se marre
Je parle d´amour à des gens sourds
Arrive le soir, je peux plus boire
J´ me suis vautré, encore raté


J´y peux rien, c´est mon côté punk
C´est le vieux démon qui démonte mon monde
J´ai la vie en vice qui s´ fout d´ mon avis

Beau temps dans mon ventre, aujourd´hui j´ rencontre
J´ai la tête en fleur, elle me voit, elle meurt
D´amour, va sans dire, pour elle j´ peux mourir
On s´accroche les yeux puis on fait des voeux
Nous deux, ça s´ra grand, moi, jamais je mens
Confonds-toi en moi, je suis fondu d´ toi
Mon p´tit canari, j´ temmène à Paris

Mais là, j´ sais pas ce qui se passe
Car sur la route v´là qu´ je m´encroûte
Pourquoi qu´elle m´aime? J´ vaux pas la peine
Elle est trop bonne, elle doit être conne
J´ouvre la portière, pied au derrière
Ma p´tite amie est en bouillie
Qu´est´ce que j´ai fait? J´ crois qu´ je l´aimais!


J´ suis toujours à faire d´une chose le contraire
J´ sais pas ce qui s´ passe, j´ dois être à la masse
Mon vouloir se meurt, monsieur le docteur,
Vous allez m´aider? J´ saurai vous payer
Je n´ veux qu´une seule chose, c´est qu´ ma tête se r´pose
J´ suis plutôt dans l´ fond un gentil garçon
J´ veux y parvenir à mon bel avenir

Mais là, j´ sais pas ce qui se passe
"Ca sert à rien" dit le médecin
Séchez vos larmes, rangez cette arme
Quand y a des balles, ça peut faire mal
Là, j´ prends sa tête, y en fait une tête!
J la mets à terre, sa gueule à terre
L´est mal barré, je vais tirer!
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Yslae Sanders le Ven 2 Nov - 15:33

Ben euh... ouah... Shocked

Je suis impressionnée. J'adore !!!

C'est différent, beau et émouvant. Ca ressemble à Puck ! J'espère qu'il y aura une suite...
avatar
Yslae Sanders

Messages : 616
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 25
Localisation : Philadelphie puis Détroit

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le soleil se lève...

Message  Puck Anfauglir le Lun 5 Nov - 17:29

Je me reveille et sans ouvrir les yeux je sent deja cette odeur sucrée que je respire à plein nez. Je me tourne et je touche quelqu'un. J'ouvre les yeux et enfin je vois le jour briller sur son visage. Je reste là sans trop bouger pour admirer ce petit bout de femme, la peau claire et douce. Le drap était déscendu jusqu'à sa chute de rain et je me souviens... de la veille où je me suis senti plus vivant que jamais. Mes yeux collés sur ses formes je me fredonne cette mélodie "Elle est belle":

Ses yeux à elle c'est pas des yeux
C'est des ailes de papillon bleu
Qui s'pose sur moi et puis s'envole
Pourquoi toi? Bah parce que!
Tandis que moi, paf! je dégringole
Alors mon cœur cogne pour sortir
Pour sortir et puis courir, courir
Et rattraper ses yeux à elle,

Elle est belle, elle est belle, elle est belle!

Sa bouche à elle c'est pas une bouche
C'est un fruit sauvage et farouche
Une redoutable friandise
Que voulez vous que je vous dise!
Elle ne parle pas elle fredonne
J'ai les oreilles qui papillonnent, pillonnent, pillonnent
Tout autour de sa bouche à elle

Elle est belle, elle est belle, elle est belle!

Ses mains à elle c'est pas des mains
(Bah c'est quoi alors!)
C'est des danseuses des p'tits lapins!
D'angéliques espiègleries
C'est des guiliguilis!
Et ma peau elle transpire elle fond
Et glou et glou je coule au fond
Rien que toucher ses mains à elle

Elle est belle, elle est belle, elle est belle!

Ses seins à elle c'est pas des seins!
Oh pitié ses seins!
Alors là on sait pas quoi dire
C'est le meilleur ou c'est le pire
De c'qui fut possible d'entrevoir
D'espoir de vouloir, de "Bonsoir!"
Mes yeux n'en croient pas leur prunelle

Elle est belle, elle est belle, elle est belle!

Ses fesses à elle on jure d'en faire une messe
En langue vivante pas en langue de bois
Très bon choix!
Si au paradis on les voit
Et si on redescend sur Terre
Capable d'autre chose que d'une prière
A genou devant ses jumelles

Elle est belle, elle est belle, elle est belle!

Elle a des grains de beautés en plus!
Elle est encore plus belle!
Elle est encore plus belle!
Elle est encore plus belle!

Cette chanson je la gratterais pour elle!
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Yslae Sanders le Lun 5 Nov - 18:41

Mais qui a volé le cœur de notre Puck ?
Par pitié ne lui rendez pas... On dirait qu'il s'est envolé au dessus des nuages et c'est si beau la haut. Allez mademoiselle gardez-le : c'est un bijou ce cœur là. Une broche en forme de guitare peut-être.

C'est beau... j'aime !!!
avatar
Yslae Sanders

Messages : 616
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 25
Localisation : Philadelphie puis Détroit

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Natsuko Platter le Mar 6 Nov - 7:53

chouette Bg, chouettes chansons ! D'autant qu'inclure un compagnon animal c'est original Smile I love you
avatar
Natsuko Platter

Messages : 21
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  blackkingdom radikal le Mar 6 Nov - 8:38

il va faire fondre toutes les nanas lol
avatar
blackkingdom radikal

Messages : 2767
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

2ème festival

Message  Puck Anfauglir le Mar 20 Nov - 14:38

Puck avait laissé sa tente et le panier de son cleps dans le parc, il pensait bien qu'il allait revenir bientôt. Maxx le suivait sans motivation, quand il voyait Puck avec son sac sur le dos c'est qu'il allait faire de la route et beaucoup de marche.
La traversée fût plutôt courte, il avait réussi à arrêter pas mal de voitures et surtout de camions sur la route pour le conduire à ce fameux festival. Il en avait parlé la dernière fois avec ses potes lors d'un festival à Chicagos et devaient se rendre tous là bas pour demain.
Ce ne sera pas une tente mais un duvet troué qui fera l'affaire entre deux arbres dans un petit jardin.

RDV accompli dans un parc, encore une semaine de fête, de drogue, d'alcool et de Pogo en vue pour Puck et sa bande de potes!

Maxx allait lui aussi faire le fou... il n'était pas le seul clébard à trainer, il rencontrera vite une jolie doberman.

Les deuxième jour il rencontra une ex qui avait pas mal changé. L'alcool fait parfois des ravages mais là, il ne regrettait pas du tout de l'avoir juste baisée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On boit encore et toujours de la bière à en pisser partout, n'importe comment, parfois même sur lui, ça sent l'urine dans ce parc mais Puck ne sent plus rien...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dormir? Non, Puck pogote tout le temps, il dort quand est sur le comptoir et qu'il essaie de boire. Ses potes le ramasse des fois sur le sol après l'avoir piétiné.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La vie est vraiment trop dure pour se prendre la tête, vivement le retour à D3 pour se reposer un peu, la connerie a atteint les sommets!


avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  blackkingdom radikal le Mar 20 Nov - 15:19

((mais mdr comment j'aime trop le trip lol, faut vraiment que mes chiens rp rencontre Maxx))
avatar
blackkingdom radikal

Messages : 2767
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Puck Anfauglir le Mar 20 Nov - 21:07

(( ok mec quand tu veux si ta des femelles bergers allemand pure race comme le miens^^! Merci pour le délire et j'ai hâte d'en faire autant au festival de D3 si vous en organisez un!))
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Yslae Sanders le Mer 21 Nov - 15:22

/me se demande dans quel état Puck va revenir et combien de cafés il va falloir lui faire avaler pour qu'il retrouve une couleur normale.

/me espère qu'il ne va pas ramener son ex dans ses bagages.

/me espère qu'il va ramener la copine de Maxx dans ses bagages.

/me attend avec impatience qu'il revienne et qu'il dessaoule : ben oui avec qui je délire moi en attendant !!!

((Suis toujours autant fan geek ))
avatar
Yslae Sanders

Messages : 616
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 25
Localisation : Philadelphie puis Détroit

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Puck Anfauglir le Dim 9 Déc - 18:53



Regarde depuis plusieurs heures tous les cadavres de canettes et de bouteilles autour de sa tente. Maxx était là, allongé les quartes pattes en l'air à côté de lui. Avec ses doigts tremblants de rage il attrape un morceau de verre e le serre très fort dans sa main pour ressentir cette douleur... À ce moment il se sent vivant, souffrir comme toujours, faire souffrir sa main aussi fort que son ressenti intérieur. Puck se lève d'un coup, prend de l'élan et lance le verre sur le mur de béton gris et triste qui lui tiens compagnie depuis trop longtemps. Il fera la même chose avec tous ces cadavres gisants sur le sol pour les transformer en poussière... Poussière comme il aimerait être.
Maxx préfèrera partir plus loin dans la ville car il savait qu'il ne fallait pas rester à côté de lui, il pouvait être dangereux même avec ceux qu'il aime!
Quelques minutes plus tard un morceau tapera dans la guitare abandonnée dans tas de merde plus loin. D'un regard elle fera naître l'envie de sortir ce qu'il avait en lui. Pris d'une poussée d'espoir il saura sur elle pour la coller contre lui, la caressant du bout des doigts. En passant sur les cordes il ressentait comme une flamme brûler en lui.
Il commença a fredonner quelque mots, son visage passa de la haine à de l'abandon...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le chemin de la liberté > le départ

Message  Puck Anfauglir le Jeu 13 Déc - 10:47

Still était resté en compagnie de Puck lors du dernier festival mémorable et avait retenu qu'il squattait un parc dans la ville de D3. Still était le stéréotype du punk de base: crête, pantalons à carreaux rouge et noir, Rangers aux pieds écrasant tout sur son passage, veste cuir cloutées et deux dobermans qui passent leur temps a renifler le cul des nanas qu'ils croisent. Ce mec avait des idées très arrêtés sur la société et les individus, raciste et macho il pensait qu'un humain ça née seul et ça crève seul! Son visage est disgracieux, ses traits sont grossiers et ses yeux marqués par la drogue. Il se faisait chier tout seul à sillonner les villes du sud de l'Amérique. Venir voir Puck pour lui c'était retrouver un bon pote avec qui il avait fait les 400 coups lors de chaque rassemblement musical.

Il Arrive enfin a détroit, en haut de la ville, devant la mairie, passe l'hôtel et demande à quelques individus ou se trouve le parc, sans politesse biensur! Tout ceux qui n'étaient pas comme lui ne l'intéressait pas!

En arrivant devant le bar de la ville basse, ses chiens commencèrent à aboyer et courir tout droit vers le parc, ils sentaient la présence de Maxx... Surtout que ces chiens sont des chiennes et qu'elle aimaient passer du temps avec Maxx sur la pelouse à se faire monter comme des lapins.

Still accours pour arriver devant une tente. Il tape du pied le bout de bois fragile qui retenait le toit et fait tout tomber sur Puck qui dormait encore "Putain gros naze bouge ton gros cul sale et viens embrasser ton pote!!!"

Ne le voyant a peine bouger il soulève le toit de la tente et attrape Puck par le bras pour le soulever "Putain mec c'est quoi cette loque? Regarde la gueule que t'as! Tu t'es encore tapé une meuf qui avait chaud au cul et qui a rammené son mec ou quoi?"

Puck se relève et regarde Still avec un œil, l'autre restera fermé et gonflé suite au combat avec Kaz, swarzeneger mère. Il donne un coup de pied à son pote et se met à rire "Yep t'es vraiment venu jusqu'ici t'es grave mec!" Il se retourne et voit Maxx faire la fête aux deux chiennes en chaleures. "Tu viens faire quoi ici?"

Still regarde autour de lui et se souvien de quelques personne qu'il a rencontrer dans les rues de détroit pour lui indiquer le chemin. "Tu te fou de ma gueule, tu me dis que cette ville est génial et que les gens sont simpa??? J'ai trouvé deux blondes la haut coincées du cul, un rappeur qui se prend pour la racaille d'un poulailler, des ados qui roulent en voiture comme si il avaient que ça pour prendre du plaisir et des Walker Texas Rangers en moto! C'est une ville de merde tu veux dire!"

Puck baisse la tête le laissant debaler sa connerie. Il était très influencé par Still et n' osera pas le contredire. "Ouaip t'as raison, en plus y'a pas de meuf bien à se taper!" Ne pensera pas a la dernière qu'il a connue en disant ça.

Still donne un coup à Puck sur son épaule en la déboîtant "Aller le rat! Prend tes couilles, de l'alcool et ton cleps en rute! C'est tout ce qu'on aura besoin la ou je t'emmène!"

Puck se demande encore ce qu'il a en tête, les sorties avec Still ça fini soit par un drame ou soit dans une cellule au poste de police. "On va ou?"

Still ouvre sa veste et lui montre une seringue avec de quoi la remplir juste à côté bien gardé au chaud et lui montre du doigt le haut de la ville "On va se casser d'ici ça va te faire du bien avec la gueule que tu as j'ai l'impression de te ramasser après que Ronnie t'es laissé comme une merde! On va prendre la route avec nos chiens et on va aller rencontrer du monde! Toi t'as oublié qui tu es! On va aller remplir tous les trous qu'on va croiser et se détendre un peu!" Il avait un grand sourire qui laissait entrevoir les chicos qui faisaient office de dents, son regard était encore plus pervers que d'habitude.

Puck pesa rapidement le pour et le contre dans sa petite tête et se demandait pourquoi il resterai ici... Personne a besoin de lui et encore moins de ce qu'il a a donner. Effectivement, la dernière fois c'était lorsque Ronnie lui a annoncé son dépars et aussi leur séparation, il s'en était remis en opérant toutes les plus grosses conneries du monde. Sans doute qu'il faudra repasser par là pour oublier...

Il se leva d'un air décidé et siffla à Maxx pourle faire venir puis frappa à son tour l'épaule de Still "Aller! Je sens qu'on va s'éclater dans tout les sens et qu'on va faire une bonne route tous les deux!"

Still avait bien l'intention de retrouver en Puck le connard de base de punk qu'il fut autrefois... Peu être qu'il arrivera à le faire revenir à ses sources en rencontrant les personnes adéquat sur leur croisade qu'il nommera Le chemin de la liberté.

Leur dépars est imminent, Puck ne préféra pas aller dire au revoir aux personnes qu'il connaissait, ce serait trop dure pour lui, il avait encore de la haine et encore de l'espoir. Il la laisse mais viendra la retrouver, qu'elle le veuille ou non, elle sera toujours dans sa tête!
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Yslae Sanders le Jeu 13 Déc - 12:30

Yslae arrive en courant au fond du jardin, à l'endroit où Puck a planté sa tente. Elle vient de l'hôpital où on lui a dit que le jeune homme était sorti contre avis médical et elle ronchonne en courant : "J'te jure quelle tête de mule... envie ou pas il va m'écouter ! Même pas attendu le médecin non mais quel con... J'men fous moi qu'il aime pas l'odeur de l'hôpital, il va y retourner !!!"

Elle s'arrête interdite en passant la grille rouillée qui délimite le territoire de son ami. Pas de tente. Pas de sac de couchage. Pas de sac à dos. Pas de Maxx. Pas de Puck. Rien... Ses yeux se remplissent de larmes et elle baisse la tête en se mordillant les lèvres avant de murmurer aux feuilles mortes qui jonchent le sol "Bonne route mon copain..."
avatar
Yslae Sanders

Messages : 616
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 25
Localisation : Philadelphie puis Détroit

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le chemin de la liberté > Jour 1 sur l'US route 12

Message  Puck Anfauglir le Ven 14 Déc - 22:19

Avant de sortir de la ville, Puck et Still avaient fait un détour à la supérette du coin. Heureusement que son pote était équipé pour se servir dans n'importe quel magasin sans payer, sortir son gunn et viser le caissier ça marche à tout les coups à condition de ne pas s'attarder dans les rayons. 2 packs de bières et 3 bouteilles de Vodka feront l'affaire pour tenir la marche sur la longue route.

La sortie ne fût pas le plus dificile pour Puck. De voir Maxx courir apres les chiennes non plus... c'était de se taper la route avec ce foutu Still qui prend la tête et chercherait la merde à une plante. Pendant les premieres heures ils se tapèrent une bouteille de Vodka pure en se racontant leurs exploits alcooliques ou combatifs. Still aurait pété la tronche à un groupe de black de Chicago en mettant la tête du chef de file dans des chiottes. Biensur Puck savait que c'était plutot le contraire qui s'était réellement passé. Still avait pour habitude d'appeler ces gens là des sous-hommes... Puck n'en tiendra pas attention sinon la route allait être longue si ils devaient se taper dessus. A son tour il racontera sa prise du parc de Détroit et dernierement son combat contre miss Muscle en modifiant la fin, il en sortait vinqueur et en plus il se l'aurait envoyé en l'air juste après le match. Son histoire le fit pouffer de rire intérieurement, il voulait rester crédible face à Still le térible.

La nuit tomba, ils n'avaient rencontré personne sur cette route. Quelques ordures joncherent le bord de la route, il y avait un vieux canapé à moitié éventré ne tennant que sur des parpins, idéal pour se poser cette nuit. Les cleps allaient jouer à saute mouton plus loin dans les terres et Still commençait à sortir sa drogue de sa veste. Puck le regarda en fronçant les surcils... il n'avait pas pensé à ça... arrivera-t'il à résister? Seras-t-il assez fort pour refuser?
C'était un vrai atelier, la cueillere chauffée par le zipp de Still, le liquide absorbé par la seringue et injecté dans les veines du terible. Celui ci avait deja les yeux bien creusés et les veines bien apparantes avant de se droguer ce soir. Il n'en prennait plus de plaisir, c'était devenu un besoin vital pour son corps maigre et abimé.

Pendant que son pote s'envoyait en l'air, Puck regardait la route disparaitre dans le noir de la nuit. Il se plongea dans ses pensées, n'entendant plus les gemissemants de Maxx et l'extase de Still. Cette route qui disparait dans le noir c'est un peu comme si c'était lui qui disparaissait. Il ferma les yeux et pris sa tête entre ses mains en se marmonnant une chanson...

Si personne te retient
laisse moi t'emmener mais sans penser au pire
l'horizon...dans tes mains

et j'aime te sentir libre
juste auprès de moi
c'est dans tes yeux que j'me sens exister
et j'aime te sentir libre
au dessus des lois
parle moi de toi, de c'qui te fais rêver

je veux sentir ton coeur
je veux sentir ton coeur
battre encore plus fort
battre encore plus(battre encore plus fort)

je veux sentir ton coeur
je veux sentir ton coeur
battre encore plus fort
battre encore plus(battre encore plus fort)

si nos rêves(si nos rêves) s'entremêlent(s'entremêlent)
laisse nous partir mais sans regarder derrière
et ta peau(et ta peau)sur la mienne(sur la mienne)
on dansera seuls loin de toutes ces lumières

et j'aime te sentir libre
juste auprès de moi
c'est dans tes yeux que j'me sens exister
et j'aime te sentir libre
au dessus des lois
parle moi de toi, de c'qui te fais rêver

je veux sentir ton coeur
je veux sentir ton coeur
battre encore plus fort
battre encore plus(battre encore plus fort)

je veux sentir ton coeur
je veux sentir ton coeur
battre encore plus fort
battre encore plus(battre encore plus fort)

je veux sentir
battre ton coeur
je veux sentir
battre ton coeur

battre, battre, battre encore plus fort
je veux sentir
battre, battre, battre - battre encore plus fort
battre, battre, battre encore plus fort
(je veux sentir ton coeur)
battre, battre, battre - battre encore plus fort



Sentir cette sensation de la peau du torse se dechirer sous la pression de ses doigts qui s'enfoncent pour s'arracher ce putain d'organe qui fait mal à chaque battement.
Une larme coulait le long de son visage, il s'empressa de l'essuyer pour que Still ne remarque rien. Puck se pencha en arrière en regardant son pote défoncé et lui tendit le bras en lui dévoilant une peau nette et bien lisse. Still perforera cette peau, la baptisant d'un premier trou.

Ce liquide chaud qui parcour son corp, il se sentait pris d'une grosse bouffée de plaisir et de détente... il comatera un moment contre l'accoudoir du canapé avant de s'endormir les yeux à demi ouverts sur cette route maintenant dans l'obscurité totale.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Vick Time le Sam 15 Déc - 22:30

(( toujours d'aussi beaux textes, un réel plaisir à lire.. merci puck! ))
avatar
Vick Time

Messages : 78
Date d'inscription : 10/10/2012
Localisation : Dans un autre monde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Yslae Sanders le Dim 16 Déc - 1:04

((Pfff bon toujours aussi beau... je suis toujours fan... mais pffff quoi !!!
*attend avec impatience le retour de Puck pour rp*))
avatar
Yslae Sanders

Messages : 616
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 25
Localisation : Philadelphie puis Détroit

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Puck Anfauglir le Dim 16 Déc - 17:58

Après une journée de marche et une bonne injection de merde, la nuit à été longue... Puck ouvrit les yeux en début d'après midi, réveillé par les léchés de Maxx qui avait la dale. Still était déjà réveillé puisqu'il pissait pas loin de leur lit de fortune. Chaque bruits résonnaient comme si on criait dans une pièce vide de 130m carré "Putain c'est pire qu'une bonne cuite cette merde!". Il avait du mal à se lever puisque ses mouvements étaient au ralenti. Still s'approcha avec une démarche déterminée a avancer et tapa sur l'épaule de Puck "Aller l'enfoiré! Regarde moi cette putain de route qui nous appelle! Bouge ton cul on y va!". C'est sans le contredire une fois de plus que Puck le suis en laissant derrière eux un amas de déchets.

Cet après midi ils parleront des villes qui les a le plus marquées par leurs expériences comme Chicago pour Puck, là ou il avait fait la plus grande partie de ses 28 ans. Ce sera New York pour Still, enfin, les quartiers sombres et tout ce qui les animent: drogue, sexe, alcool et mort. En dealant il arrivait a se faire assez de tunes pour se payer du cul à bas prix avec des nanas aussi propres que le fond de la cuvette des chiotes publiques. C'est peut être ce genre de pratique qui pouvait expliquer l'état de santé dégradante de Still, il avait sûrement choppé des saloperies à force de faire trempette dans les trous à rat. Puck lui avait de la chance de se sentir toujours aussi en forme!

Durant leur route, Puck se grattait le bras juste là ou il a été Piqué hier soir. Sous sa veste il ne voyait rien mais c'était quand même étrange... C'était aussi la première fois, peut être que c'était normal mais il ne demandera rien a Still de peur de passer pour un con.

De loin ils apercevaient plusieurs bâtiments en bordure de route. Quelques minutes plus tard il n'étaient plus trop loin quand Les chiens se mirent à galoper droit devant, sans doute l'odeur de la bouffe. Still les suivra en courant et criant "Ouaiiiiiii on va aller se crever la panse et prendre des fringues!"

Puck était resté sur le même rythme, moins enjoué que son compagnon. En arrivant devant le premier bâtiment, une mini supérette: il aperçu Still sortir en courant, son flingue à la main droite et des sacs de l'autre main qui criait en s'adressant à la femme au comptoir "t'appelle les flics jte jure que jte rentre une balle dans la tempe et une dans le cul!" Il se mît à rire en lançant le sac a Puk "Attrape moi ça!"
Ils traverseront les bâtiments en courant et se poseront quelques mètres plus loin pour bouffer.

Puck avait transpiré et sentait le mâle en rute, surtout quand il retira sa veste. Et ce putain de bras qui pique et qui gratte! Il s'aperçoit qu'il avait une plaie, la peau était noire autour du trou presque ouvert, c'était glauque... Il ne se souvenait pas avoir vu ses anciens potes drogues comme ça.

[ La suite au prochain épisode... ]
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Vick Time le Dim 16 Déc - 20:11

(( voilà quand on prend des seringues des potes!! TSssSs !! po bien! ))
avatar
Vick Time

Messages : 78
Date d'inscription : 10/10/2012
Localisation : Dans un autre monde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jour 3 > La nuit en boite

Message  Puck Anfauglir le Mar 18 Déc - 22:02

La nuit tombe, Still et Puck avait rencontré des voyageurs qui les avaient orienté vers une boite de nuit qui laissait entrer tout et n'importe quoi, l'idéal pour nos deux punks crades. Maxx et les deux autres chiennes resteront dehors à barouder autour du bâtiment.

Still frappe avec le poing sur la porte comme un fou, il avait hâte de se changer les idées et de faire des rencontres nouvelles. Puck soupira puis poussa Still en le bousculant contre la façade de l'entrée "Dégage pauvre con tu vois pas qu'il faut ouvrir"! Il tourna la clanche et ouvrit la porte avec entrain et surtout un grand sourire, ça faisait des siècles qu'il n'avait pas fait la fête en boite de nuit. Meme si celle ci est considéré comme etre un lieu d'echange de drogue et de sexe, la musique lui fera du bien. La pièce était blanchie par une fumée épaisse et éttoufante, on pouvait à peine appercevoir le bar de loin. Ce bar, il va s'y coller rapidement... à sa belle surprise un pied viendra se poser sur le comptoir devant lui, en levant le regard et les yeux lechant les formes, Puck se trouva là à admirer la danseuse de pole dance qui se déhanchait devant lui.
Il fût secoué par Still qui lui sauta dessus en criant à son oreille "Puck viens là j'ai retrouvé des potes, même dans le trou du cul du monde on reconnait ses rats!". Pris par le bras serré un peu trop fort, il n'avait d'autres choix que de quitter le spectacle pour rejoindre la bande à Still sans le moindre entousiasme. Deux femmes et un homme, un look de plouc pire que Puck et Still. Ils avaient l'air d'être sur une autre planete, ou d'avoir des vers au cul à crier plus fort que la musique et à gesticuler plus vite que le rythme. Puck preferera se retourner pour matter la nana qui n'arretait pas de se frotter sur cette barre... si ça se trouve la barre doit chauffer à 40° entre ses cuisses...
Pendant ce temps Still parla affaire avec ses potes et les deux nana qu'il s'était déjà tapé lors d'un festival, elles ont la particularité de tout faire à deux, ce qui ne déplait guère! Le pote explique avec nervosité et exsitation qu'il est en ce moment sur des pastilles blanches qu'il montra en toute discretion en ouvrant la paume de sa main. Un dessin représentait un doigt d'honneur, Still était conqui et surtout pressé de pouvoir s'en prendre. Il negocia le prix en echangeant avec une dose de sa poudre. L'echange est validé, Still avale la sienne rapidement en sautillant sur place "Si c'est de la daube j'te fais bouffer mon poing dans ton cul mec!". Il sautilla en se deplaçant jusqu'à Puck qui avait la bouche bée devant la nana qui le chauffait en lui faisant des signes de la main et lui montrant comment elle se frottait de plus en plus rapidement sur cette barre. Facile pour Still de lui mettre une pastille dans sa bouche "Tiens mon pote! Tu m'en donnera des nouvelles! Ce soir on s'éclate! Va la voir et va te détendre!" et repars vers le groupe en éclatant de rire. Il chuchotera à l'oreille des nana en montrant Puck du doigt.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ((Mise en situation^^ pour l'ambiance))


Puck commençait à sentir comme une décharge en lui, une forte énergie, une envie d'exploser mais ne sait pas comment l’extérioriser, ses yeux piquent et voient flou...puis net et flou. Les gens autour de lui sont loin mais les visages proches... Putain la danseuse, elle a un cul bombé prêt à éclater qui touche presque le visage de Puck. Il tend les mains et penche en avant, son corp est porté par la musique et il s'enfonce dans la foule qui danse sur cette musique qu'il n'aurait pas du tout aimé en tant normal. Ces regards insistants sur lui, ces corps flous mais qui le collent, il les pousse pour s'approcher de la danseuse. En bas de cette barre il leva la tête gardant la bouche grande ouverte et les yeux exorbitants... le visage avait changé, il voit toutes ses ex défilées à chauqe mouvement de tête de la danseuse. C'est à la fois perturbant et excitant. Soudain quatres mains touchairent le dos de Puck, le carressant et venant sur son torse. C'étaient les deux nanas du groupe, surement mendatées par Still pour faire plaisir à son pote.



Passage interdit aux moins de 18 ans... enfin, passage réservé aux obsédé(e)s!:
Elles se collèrent contre Puck qui se laissa peloté. Au dela des sentiments, son corp humain deviens animal pour laisser la nature s'exprimer. Il se laissera trainer jusque dans les chiottes lugrubes, elles feront de lui ce qu'elle voudront mais surtout ce qu'il prefere. Dans cet abandon de soit il ferma les yeux, les cul assis sur ce trone sale, offrant ce qu'il avait de plus masculin à ces deux gourmandes. La tête reposée contre le reservoir du toilette, ce sera à une autre personne qu'il pensera, elle est toujours là, gravée dans ses yeux!
Pas le temps de laisser un souvenir aux dames que des cries se firent entendre jusqu'aux chiottes.



Puck ouvri les yeux et pensa au pire. En degageant la tête des filles il se leva ne prenant pas le temps de remonter son pentalong et courra vers la sale principale d'où provenait le vacarme. Les chaises volaient, les bouteilles se cassaient sur la tête de certains, les nana se tiraient les cheuveux, des poings partaient dans tous les sens...Putain, Still avait encore fait des siennes!
Il le chercha des yeux en évitant des verres volants en sa direction. Le voila! Étalé sur le bar en train de se faire fracasser le crane par deux types bien énervés. Que faire? le laisser se faire crever? ou le sortir de sa merde?
Puck attrapa une chaise et courra en direction des cogneurs pour leur balancer les quatre pieds sur la tronche. Il profita de ce moment pour tirer Still vers lui et l’entrainer à la sortie.

Et comme dans un film, ils sortiront en courant...

avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Faits de comptoir premier!

Message  Puck Anfauglir le Mer 19 Déc - 19:24

Le coude collé sur le bar
La gueule dans le brouillard
J' vois défilé les tournées
Celles que j'peux pas payer

Mon pote s'en fout, il est saoul
V' là qu'y demande à son genou
S’il n’a pas vu passer son verre
Et repense à sa gentille grand-mère

L'patron lui, tire la chetron
L'a flairé les deux cons
J' le vois recompter discrètement
Maintenant faut prendre les devants

Aller patron, aller remets nous ça
Une p'tite dernière et on s'en va
Promis j'passe payer demain
En gage on t' laisse le chien

Lolo sort des chiottes tout blanc
On ne choisit pas son moment
Mais quand même il fait un peu chier
On perd toute crédibilité

Là, j'ai bien vu l'tavernier
Devenir rouge à peter
J'aggrave le coup en m'vautrant
Et j'nique la chaise de bar en même temps





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les cendriers à ras bord
La manche qui colle au bar
Sur lequel traînent encore
Les chopines d'hier soir
On y est bien que dans a crasse
Content qu'les chiottes soient dégueulasses


On y ronque sur les banquettes
Des tables du fond d'la salle
La gerbe posée sur la moquette
Quand on s'y met minable
On y est bien que dans la crasse
Ravi qu'le sol soit dégueulasse


Et le verre à la main, on oubliait l'cafard
Laissant not' poids sur l'comptoir, on braillait nos histoires
Ca puait l'rat mort là-d'dans
Mais on s'y plaisait vraiment
On laissait sa journée
A l'entrée du troquet


C'est sur l'comptoir qu'on posait
Les chagrins, les regrets
Entouré d'potes enivrés
On r'faisait not' passé
On y était bien que cramé
L'ennui noyé dans les godets


Les étagères affichaient
Les trophées des soirées
Un slip, une pompe, un briquet
Offert pour une bolée
On y était bien que cramé
L'ennui noyé dans les godets
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le chemin de la liberté: le lac et Vick

Message  Puck Anfauglir le Mer 26 Déc - 6:12

Voilà plusieurs jours que nos deux Punk sillonnent la route 94 en direction du nord avec leurs clébars. Cette longue route leur permettait de se raconter beaucoup de chose... Surtout pour Still qui a la parole un peu trop facile! Sur ce bord de route Puck regarde ses pompes fouler le goudron en n'écoutant plus Still qui commençait a lui prendre la tête! En cherchant par quels moyen il allait pouvoir lui faire fermer sa gueule, il eu une chanson en tête. Mine de rien, il attrape sa guitare et commence a gratter les premières notes de la chanson, encouragé par son compagnon qui ne s'attend pas a une spéciale dédicace. "Ouaiiiiiiiii vas-y envoie du soooooooon!". Puck prend son air moqueur et commence a chanter:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les paroles ne restaient pas sans déplaire à Still qui insultait Puck entre deux refrain. Sûrement une façon de lui faire comprendre qu'il appréciait la chanson.

Après quelques heures de marche et de chanson, Max reviens en courant vers Puck. Il était trempé, et commençait a mouiller tout le monde en se secouant "Génial mon gros! Montre ou tu tes baigné!". Max s'exécutaient rapidement, visiblement il aimait l'eau plus que les deux autres chiennes et Still vu la tronche qui faisait maintenant qu'il etait mouillé. Puck commençait a courir en suivant le chien pour trouver l'eau. L'autre préféra marcher tranquillement en grognant et en s'essuyant le visage.
Puck avait perdu Max mais le suivi au son du saut dans l'eau. Le spectacle était fabuleux pour lui, il pourrait passer une vie a côté de l'eau. La plage, les rivières, les lacs, même les chiottes sont pourvus de cet eau!
Sans enlever ses fringues il sauta pour rejoindre son cleps en faisant une bombe, arrosant Still qui venait tout juste de les rejoindre. Déjà qu'il était pas très motivé par l'idée de s'approcher d'un point d'eau, Puck l'avait complètement trempé jusqu'au slip.
S-"Putain t'es vraiment un connard"
P-"Ta gueule le crade et viens te laver au moins!"
S-"Pourquoi me laver? Depuis quand on se lave?" Tout en s'essuyant pour essayer de se sécher.
P-"Aller enleve tes sales fringues de punk des années 80 et viens on va faire les cons!" S'enlève les fringues et les lance sur le côté.
S-"Non! Va te faire foutre! Jte regarde te peler les couilles avec ton chien de merde c'est déjà beaucoup d'effort!" S'assoit sur une caillasse en s'ouvre une bière chaude comme de la pisse.
Puck s'approche de Still et lui lance de l'eau. Il ne devait plus y avoir de bière dans la canette maintenant... La crête pendait sur le visage cachant ses yeux et surtout son air bien furieux. Il resta planté comme ça quelques minutes avant de pousser un grand cri de folie et de sauter sur Puck en restant habillé. Il se prendra un plat qui claqua bien fort sur l'eau puisque Puck avait escivé son attaque bien trop prévisible.
Ils resteront quelques heures tout de même à se baigner, Puck arpentant les branches d'arbre pour se jeter dans la flotte nu comme un vers, laissant sa saussisse virevolter dans tous les sens. Still restera habillé en faisant attention de ne pas trop dévoiler son corp écorché à son pote...

La nuit tombante ils n'étaient pas assez motivés pour reprendre la route. Ils font donc un feu un peu en recul du goudron avec quelques roues de camion restées ici. Les bières restantes étaient chaudes... Il n'y avait plus rien a bouffer ni d'autre à boire. Still s'éloignera pour sa dose quotidienne en ne voulant pas la partager, ça coûte déjà assez cher alors si il faut la donner!
La soirée allait être longue même si Puck avait sa guitare pour chanter et son chien pour le réchauffer... En parlant de chien, Maxx avait disparu du champ de vision et ne répondait plus aux sifflements de son maître. Soit, Puck commença a gratter quelques cordes en pensant à tout ce qu'il avait fuit de Détroit, surtout celle qu'il avait fuit. Comment est-elle aujourd'hui? Heureuse? Pense-t-elle a lui comme lui pense a elle? À-t-elle vraiment trouvé l'amour, celui qui te coupe la faim et t'empêche de dormir la nuit? Que faire si elle répondait Oui à toutes ces questions? La laisser dans les mains de celui qu'on tuerait pour prendre sa place? Continuer à vivre avec cette plaie béante dans l'abdomen qui empêche de respirer sans sentir son odeur et fermer les yeux sans revoir son visage?
Il ferma les yeux... Son visage apparessait encore, flouté mais encore là. Il sourit, non par plaisir mais par tristesse, celle du mal qui le ronge. Tél un Roi qui voudrait perdre sa couronne, il espéra ce moment ou il pourra enfin revivre libre de cette emprise sans issue.

Puck sursaute quand il entand une voix féminine et familière crier avec joie son prénom. En ouvrant les yeux il tombe face à celle qu'il appelait la folle vue dans quel état il la voyait a chaque fois sur Détroit. Il la trouva changée et plutôt pas mal... Simpa comme surprise, en tout cas elle fera sans doute meilleure compagnie ce soir que ce con de Still. Elle avait de l'artillerie avec elle... Un vrai bar ambulant! La soirée fut arrosée et plus que bien pour Puck qui adore les jeux et les défis... Surtout quand il gagne puisqu'il aime pas perdre! Il profitera de sa victoire au bras de fer cette nuit!

Le réveil sous cette tente de fortune bien crade fut difficile, surtout l'odeur des pieds de Still qui avait retiré ses pompes usées pour dormir. Réveil difficile mais agréable, c'est pas tous les jours qu'on a une belle nana aussi taré à côté de soit. Puck repensait à la soirée et souriait comme un débile en la regardant encore dormir, le maquillage de la veille défraîchi la randait encore plus sexy! Elle sera réveillé par un pet trop gras de Maxx qui squattait aux pieds.

La route sera plus agréable avec sa compagnie, espérant que ce connard de Still ne la fasse pas fuir!
Serait ce un signe? Un salut du pédé la haut accroché à sa croix? Puck ne saura pas mais il espérera quelle restera pour faire un bout de chemin avec eux sur cette route.
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Puck Anfauglir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum