[BG] Fei (NephTys.Cybertar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[BG] Fei (NephTys.Cybertar)

Message  Fei le Sam 3 Nov - 23:18

*Fei jette un regard pensif à l'horizon , puis prend son stylo et se penche sur son journal*

Voila desormais plusieurs jours que le bâteau traverse les flots , un nouveau départ méritant une nouvelle histoire , je commence donc par me raconter dans ce présent journal :

Journal de Fei - Jour 1 - Départ :

Je suis d'origine Européenne bien que je ne sache pas d'où précisément, il m'a été raconté qu'à la naissance j'ai été abandonné par mes parents qui croulaient sous les dettes et la pauvreté , ils n'auraient pas eu les moyens de retourner dans leur pays natal et ayant peur de s'occuper d'un jeune bébé qui réclamait beaucoup de besoins , ils auraient préféré m'abandonner dans une région de la Chine nommée Xinjiang .
Les gens de là bas ont pris soin de moi jusqu'à l'âge de 5 ans ...
Du peu que je me souvienne , ils étaient très pauvre et très bienveillant à mon égard , ils eurent le même problème que mes parents et se sont vu contraints de m'envoyer dans un endroit ou je pourrai survivre et dans lequel je ne serai pas une gêne pour l'accueillant.
Ils avaient connaissance d'un ami à eux dans le sud de la Chine qui tenaient une école traditionnelle de Kempo chinois , cette personne m'avait recueilli , m'avait enseigné les bases de son Art et m'avait protégé des autres ...
J'étais passionné par les arts martiaux et je m'entrainais plus que les autres , et d'ailleurs je vivais au dojo je pouvais donc m'entrainer à n'importequel moment de la journée . Les autres élèves étaient distants de moi à cause de la différence ethnique , ils refusaient de me parler , ni de manger avec moi , ni même de me regarder . Le maitre devait hausser le ton lorsqu'ils y avaient des combats d'entrainement qui exigeaient ma présence et celle d'un autre adversaire .
Les élèves ont développé une jalousie viscérale à mon égard voyant mes progrès du fait de mon entrainement , ils me maltraitèrent durement pendant une altercation et j'ai été gravement blessé au thorax suite à un coup de couteau ...

*Fei passe sa main gauche sous son tee shirt en frottant doucement sa cicatrice , visible encore aujourd'hui , en écrivant ces quelques mots dans son journal*

L'incident étant trop sérieux , le maitre compris qu'il ne pouvait me protéger plus longtemps et à contre coeur , il décida de m'envoyer au Japon , je n'avais encore que 12 ans à cette époque ...

Je fus ainsi envoyé dans un monastère shintoiste traditionnaliste à Okinawa au japon .
Je vivais ainsi parmis les moines jusqu'à l'âge de 15 ans , âge durant lequel ils m'ont sommés de travailler et de payer un loyer afin de ne pas vivre à leurs crochets ...
N'ayant jamais été à l'école , il ne fut pas aisé de trouver un travail qui réclamait mes compétences , après tout , toute ma vie je n'ai fait que de la méditation et de l'entrainement mais dans le monde moderne , cela ne sert pas à grand chose dans le monde du travail .
Fort heureusement , j'ai pu trouver un emploi de balayeur dans une usine situé non loin d'un site nucléaire .
J'avais ainsi deux vies , une très traditionnelle , rempli de moines de méditation et d'entrainement , et celle du monde extérieur très technique très moderne mais aussi très étrange , et pour être tout à fait honnête envers moi même je dois dire que desormais je méprise les deux ...
Ainsi donc était ma vie jusqu'à l'âge de 22 ans , jusqu'au jour où , pendant que je travaillais sous la chaleur étouffante de l'été et de la chaleur intérieure que produisait les machines en marche , j'eus la mauvaise idée d'arrêter le travail discretement et de souffler un petit peu , mon corps dégoulinait de sueur , et je cherchais desespérement un chiffon ne serait ce que pour m'essuyer le visage .
Un peu plus en dehors , je tomba sur un morceau de chiffon qui avait l'air à peu près propre , du moins à ce moment je pensais qu'il s'agissait d'un chiffon ...
Fort heureusement , je ne l'ai pas étalé directement sur l'entiereté de mon visage, je n'ose imaginer le résultat si je l'avais fait ... Je commença par me frotter les yeux avec .
Au moment même ou le chiffon toucha la surface de mes paupières , une intense douleur me dévora les yeux , et mes cris assourdissants se sont fait entendre dans tout l'usine ...
Il s'agissait d'un chiffon radioactif qu'un employé de la centrale nucléaire voisine avait distraitement lancé là ...
Mes yeux se sont peu a peu noircis apres l'incident, jusqu'a ce qu'ils deviennent avec le temps entierement noir , j'étais devenu quasi aveugle .
Je fus en convalescence pendant plusieurs mois et j'en profita pour méditer sur mon vécu et sur le monde de manière générale ...
Qui aurait cru qu'un presqu'aveugle aurait pu élargir son regard a l'horizon tandis que son regard externe ne pouvait discerner que des formes qui ne lui permettrait que d'écrire et de se guider à peu près sans foncer dans les murs ...
Pendant ma convalescence j'ai eu donc droit a de la méditation et de la réfléxion , ainsi que du travail sur mes autres sens , afin de compenser un peu la perte de ma vue .
Mon toucher , mon odorat et mon ouie se sont donc améliorés , devant difficilement reconnaitre les personnes qui m'adressaient la parole tandis que je ne pouvais distinguer leurs visages . Mais à force de pratique , je pouvais me souvenir et sentir la présence des gens grâce à leur odorat , aux bruits de leur pas , a la texture de leur peau quand je devais les toucher , et a leur gestuelle , que je pouvais entrevoir bien qu'a mes yeux ce ne sont que des formes d'ombres qui bougent sur un fond rougeatre .

La résultante de tout cela , c'est que j'ai développé une haine farouche envers le monde , aussi bien des "gentils" que des "méchants" que j'assimile tous à des hypocrites sans intelligence ni raison .
Aussi bien que dans le monastère que dans le capitalisme , l'hypocrisie reignait et les coups bas se multipliaient , les voeux de chastetés étaient violés et la décadence l'emportait , je développa une haine farouche des hommes que j'essai de dissimuler encore à ce jour ...

Les "gentils" sont des gens qui nous expliquent que pour être heureux, il fallait être riche et célèbre , socialement , nationalement ou internationalement , qu'il fallait travailler dur , dans un monde déjà formaté , empli de pistons et de mensonges .

Les "méchants" sont des gens qui ne peuvent accéder à ce rêve et qui entrent dans le crime pour atteindre cette illusion .

Moi , je ne suis ni gentil ni méchant , je me trouve entre les deux et j'éprouve du mépris dissimulé autant à l'un qu'à l'autre ... Gouvernement, police, petites frappes, malfrats, mafias, même combat...

Mon rêve ... *Fei ouvre ses oreilles et renifle l'air afin de s'assurer que personne ne se trouve autour de lui * Oui ... mon rêve le plus cher , inavoué et inavouable ... ce serait de les détruire tous ... Entièrement ... Sauf peut être les gens comme moi , du millieu , que je juge innocent de la corruption de ce monde damné par cette gangraine humaine , si seulement nous êtions comme tous les animaux ...

En discutant et en étudiant le passé , je compris que tout ce mal envers la nature et envers les êtres que peuple ce monde débuta en Grande Bretagne , vers la fin du 18e , mais que celle-ci donna le flambeau a une nation appellée "Amérique" qui était desormais reine de la corruption et de l'exploitation des hommes et des ressources , mais aussi une reine de la décadence morale et de sa promotion .

Je fus donc curieux de remonter a la source du mal et j'entendis un jour un groupe de pêcheurs qui discutaient de se diriger vers ce continent , ils acceptèrent gentiment de me prendre avec eux et je dois admettre que j'eu du mal à retenir un sourire malsain sur mon visage ...
Je me suis préparé pour le voyage en prenant mon sac et en étudiant la langue de ce pays , très parlé au Japon .
J'ai enfin l'occasion d'approcher tout ceci de tout mon corps desormais, je ne sais pas si j'aurai l'occasion d'accomplir mon ambition , car je suis seul et infirme , mais le destin me le dira , je verrai ce que je pourrai faire une fois sur place ...

*Fei se lève et referme son journal qu'il dissimule soigneusement dans le fond de son sac , il monte ensuite vers la câle et entend un des marins confirmer l'approche du Canada ... , un sourire s'esquisse sur son visage , impatient bien qu'incertain de ce que le futur lui réservera.
Il prend son sac et débarque sur le nouveau continent impatient d'arriver .
Avec le peu d'argent qu'il avait , il arriva finalement grâce aux transports jusqu'au Lac Huron dans lequel il utilisa ses derniers dollars échangés afin d'embarquer pour Michigan*

Fei

Messages : 4
Date d'inscription : 03/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Fei (NephTys.Cybertar)

Message  Fei le Dim 4 Nov - 14:28

*Fei alla s'asseoir par terre en s'asseyant sur un mur dans le garage , profitant du silence tardif de la nuit pour rédiger un morceau de sa vie et l'immortaliser sur papier , il prit son stylo et ouvra une page pour y écrire la suite *

Journal de Fei - Jour 1 Arrivée :

J'étais finalement arrivé dans cette ville , lorsque j'ai posé pied à terre , un étrange sentiment m'envahit , le même que je ressentis la fois où j'étais au coeur de Tokyo , je ressentais toute cette grisaille et cet éloignement du naturel dès le premier instant ... Un certain malaise m'envahit .
En marchant je sentis et j'entendis deux personnes dans ce qui semblait être un garage , j'en profita pour leur demander des renseignements , j'étais sans argent , sans logement et sans repères ...
Ces deux personnes s'agissaient de Bryan avec qui j'ai pu parler et déceler quelques traits de personnalités , et Victoria , une femme un peu étrange qui parle avec un accent peu commun .
Aux premiers abords , je pensais que Bryan était l'équivalent d'un paysan reculé dans mon pays , sa façon de parler et sa difficulté de compréhension m'indiquaient un Qi pas très élevé , je commençais donc à désespérer de l'aide de ces gens mais au moment de les quitter , je dois admettre qu'il m'a surpris ... Je l'avais peut être sous estimé .
En effet , comprenant ma situation , il me fit une avance de 200 Dollars , proposa de m'héberger en échange d'un travail d'informateur à son compte . Quelle surprise !
Ainsi donc la personne que je prenais pour une personne de bas étage voulait des renseignements sur ce qui se tramait en ville , en effet je l'ai clairement sous estimé , il semble préparé quelque chose mais il ne semble pas vouloir me le dire .
En analysant un petit peu son comportement , il a parlé de "wolves" , cela semble être un clan dont il est leader , il semble avoir un esprit clanique familial et semble être prêt à risquer sa vie pour aider ceux qu'ils l'aide , il semble également nouer un lien avec l'autre personne , il m'a fait comprendre qu'il lui faisait entièrement confiance et je sentis que leur deux corps étaient proche à un moment ... Probablement sa femme , mais dans le pays de la décadence , il se peut aussi que ce soit ce qu'ils appellent une copine ou une concubine .
Quelle chance que le destin m'ait amené ici , je peux désormais prendre des informations comme je le souhaitais mais en plus je me fais payer pour cela , ce qui me permettra une certaine indépendance à terme , je ne pouvais espérer mieux ...

J'admet avoir été supris par cette personne et je crois que je commence à avoir une certaine forme de respect et peut être d'affection pour ce genre de personne bien que nous ne partageons pas du tout le même univers , ni la même éducation , mais il ne faut pas que mes aprioris et mes sentiments m'éloignent de mon but ...

J'ai appris également que je ne peux porter mon nanto dans cette ville , il faut que j'étudie leurs lois afin de m'en servir et que je demande une dérogation pour le port de mon nanto ... mais au fond je me demande l'utilité ... Je suis certes rapide , mais je ne serai jamais aussi rapide qu'une balle ... Il faut que je trouve des armes plus modernes et que j'apprenne à m'en servir au cas ou ...
Voici donc mes objectifs pour le moment ...

NB : La femme demanda si j'étais aveugle probablement en voyant mes yeux fermés , j'ai décidé de la provoquer et sa réponse me fit sourire intérieurement , les femmes sont vraiment trop sensibles .

Rapport des infos trouvées :

- Une femme étrange près d'un quai qui semblait attendre quelqu'un , j'y retournerai peut être pour voir si cette personne se trouve toujours là .

*Fei pose son stylo et referme son précieux journal qu'il cache soigneusement dans le fond de son sac , il le referme et le pose contre le mur afin de s'en servir comme oreiller , il commence à somnoler puis à entrer petit à petit dans les pays des rêves ... Ou des cauchemards ...*


Dernière édition par Fei le Dim 4 Nov - 20:02, édité 1 fois

Fei

Messages : 4
Date d'inscription : 03/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Fei (NephTys.Cybertar)

Message  Juna le Dim 4 Nov - 19:27

je te l'ai déjà dit, super Bg ^^ ça promet j'espère qu'on se croisera , la suite risque d'être intéressante à lire Smile
avatar
Juna

Messages : 66
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 27
Localisation : D3 Michigan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Fei (NephTys.Cybertar)

Message  Fei le Dim 4 Nov - 20:01

Merci bien Juna , j'ai hâte aussi Very Happy

Je supprime juste le passage vers la fin sur la discussion que Fei a entendu , j'ai été un peu distrait et j'ai fait du métagaming sans le vouloir , encore désolé pour les personnes concernées .

Fei

Messages : 4
Date d'inscription : 03/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Fei (NephTys.Cybertar)

Message  Fei le Mar 6 Nov - 19:46

*Fei sortit du commissariat , toujours amusé par la réponse de la policière et retourna près du coin d'herbe non loin du bar pour se poser et immortaliser ce moment sur son carnet , comme à l'accoutumé il prit son stylo et son carnet et se mit à gratter quelques lignes*

Hummm je ne saurai par où commencer ... Et si nous faisions les choses dans l'ordre ...

Aujourd'hui je suis sorti dans l'espoir de trouver quelques infos utiles pour avoir un peu plus d'argent , je tournais un long moment en ville mais rien de bien croustillant ... Au final je me suis dis qu'il serait peut être bon d'avoir ma fameuse dérogation , mais il me fallait trouver le commissariat ...
Plus tard , j'entendis des voix d'un bar non loin et j'y ai aperçu plusieurs formes à l'intérieur , j'ai donc décidé de leur demander mon chemin . Lorsque je tapais à la porte , la voix d'une femme se fit entendre et elle me traita d'imbécile pour ne pas être entré directement , décidément les gens de cette ville ont vraiment des moeurs débridés !
Il y avait des bruits diffus à l'intérieur et une certaine forme d'agitation , ceci m'avait un peu secoué et je me sentais un peu perdu ... *Fei retouche son épaule en se souvenant d'un évènement* une personne aux pas pressés me bouscula d'ailleurs en sortant , un peu confus par l'agitation qui y régnait je ne lui ai même pas exigé d'excuses ...
Mais peu importe , il resta donc deux personnes à l'intérieur du bar : un homme plutôt mal élevé et une femme qui de prime abord m'avait paru totalement familière et inintéressantes mais qui finalement plus tard dévoila un peu de son fond , bien plus joli que ce qu'elle montra plus tôt . *Fei se remémore à ce moment là l'odeur de Fraise qui émanait d'elle*
L'homme quant à lui n'était pas très intéressant , lorsque je lui demanda mon chemin , il dit qu'il n'aimait pas les flics et que s'ils le voyaient ils le prendraient directement pour un type suspect *Fei se gratte la tête , ne se souvenant plus exactement des termes que la personne avait prononcé* .
Il y a fort à parier que ce type louche traine certaines casseroles pour qu'ils aient si peur de la flicaille de la ville , probablement une petite frappe cocaïnomane je suppose , mais il faudra que je vérifie .
La femme finalement eut la gentillesse de m'accompagner ... Et me prenant pour un infirme elle prit mon bras et me conduis jusqu'au commissariat , encore une personne que j'avais mal jugée , je dois vraiment apprendre à être moins hâtif dans mes jugements !
Je n'ai pas retenu son nom mais au moins son odeur , et je sens que j'ai une petite dette vis à vis d'elle .

Une fois au commissariat , la rencontre la plus intéressante de la journée s'était profilée !
Honnêtement , avec du recul , j'ai honte d'avoir menti autant à cette personne , elle ne semblait pas mauvaise et ce n'était pas contre elle même que j'avais une dent mais plutôt contre son titre et sa fonction , ce qui fait d'elle malheureusement une ennemie .
Je voulus l'utiliser afin qu'elle m'apprenne le maniement des armes à feu et peut être pour me livrer quelques infos sur la ville , étant flic elle devait en savoir un paquet .
Je décida de jouer avec elle la carte de la flatterie , de l'émotivité sur mon handicap et en moindre mesure du charme ...
Mais je l'affirme d’ors et déjà ce fut un cuisant échec !
Au début elle sembla peinée par ma condition et voulait vraiment m'aider , ce qui me fit sentir une certaine gêne à lui mentir ... Mais elle comprit vite mon petit jeu ...
En effet elle semble avoir un sens de l'observation assez incroyable ... Sur certaines éloges de la flicaille , mon corps réagit tout seul par le mépris qu'elle inspire intérieurement , mais mes réactions n'étaient pas disproportionnées , extrêmement légère et ne portait pas forcément à soupçons ... Et pourtant ... Elle le remarqua et compris de suite ...
Heureusement , elle me sous-estima et sa gestuelle m'indiqua qu'elle s'était mise sur ses gardes .
Elle , ce qui l'a trahit plus franchement , c'était son insistance à essayer de m'intégrer dans la police , à ce moment là j'ai tout de suite compris qu'elle remarqua les tics que j'avais lorsqu'elle et moi avions abordés le sujet .
Par esprit de défi je voulus la provoquer par ma gestuelle et par certaines de mes phrases , mais elle fut vite lassée par ce petit jeu et décida d'y couper court ... Dommage .
M'enfin ce ne fut pas inutile , j'ai appris que je pouvais porter une arme tranchante de 3 pouces de long maximum , mon tanto fait probablement moins que cela , ça devrait être bon ...
Pour les armes à feu elle m'indiqua l'armurerie avec une sorte d'examen finale qui donnait un permis , mais ça me parait long et laborieux , je dois encore y réfléchir ...

Je me suis probablement un peu trop fait remarquer ce coup ci et il y a fort à parier qu'elle m'aura à l’œil , et ses collègues aussi ...

ps : Quand le petit jeu était terminé je lui avais demandé pourquoi ce travail , elle répondit Malédiction familiale , ça m'a fait rire sur le moment ..

Bon ce soir je dors à l'hôtel , dans le garage de Bryan c'est gratuit mais je ne veux pas prendre le risque que l'on me voit là bas et qu'on me soupçonne d'avoir un lien avec lui , ça ruinerait mon travail d'informateur définitivement , les personnes seraient méfiantes à mon égard ... *fei fouille dans sa poche pour toucher les 200 dollars d'avances qu'il avait mais ne trouve rien ... Surpris , il se releva rapidement et commença à fouiller toutes ses poches rapidement mais ne trouva rien ...
Les yeux écarquillés il réfléchit en fixant le sol puis se remémore la bousculade du bar et s'exclama : " Merde ! L'espèce de sale petit ... il va me le payer cher ! "
*Fei rangea rapidement son carnet dans son sac , sortit son tanto et se mit en direction du bar pour questionner les deux personnes présentes au moment des faits sur l'identité de la personne aux pas pressés*

Fei

Messages : 4
Date d'inscription : 03/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Fei (NephTys.Cybertar)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum