Cole Elijah Hamilton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cole Elijah Hamilton

Message  Cole E. Hamilton le Lun 25 Mar - 16:26

- Origines -

Cole Elijah Hamilton est le troisième fils de Maria Evans, la petite nièce de Clara Evans, plus connue sous le nom de Clara Muhammad, épouse du controversé Elijah Poole, alias Muhammad, leader de la Nation of Islam dans les années 60 qui se prétendait, comme son père avant lui, incarnation terrestre d'Allah.
Maria fut élevée dans la tradition musulmane et influencée par le mouvement porté par sa famille par alliance, elle appliquait les préceptes stricts de la Nation of Islam (habillement, nourriture, hygiène de vie).
Au début des années 70, alors que la NOI devenait moins radicale, elle rencontra son mari, Mattias Hamilton, à l'âge de 37ans.

Ils s'installèrent à Detroit, où il travaillait chez Chrysler. L'homme, peu religieux, ne s'intéressait pas vraiment aux pratiques de sa femme, très conservatrice.

Le couple eu du mal à concevoir un enfant, et ce n'est qu'en 1976 que leur premier garçon, Cole vient au monde, il sera suivi par deux filles, Afyia, deux ans après et Jailah cinq ans plus tard. Une belle petite famille, implantée dans un modeste quartier résidentiel de Détroit.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- 1976 -

Cole reçu comme patronyme Elijah, en hommage à son grand-oncle, disparu en 1975, un an avant sa naissance.
Le quartier où le garçon grandit était encore marqué à la fin des années 70 par les émeutes de la fin de la précédente décennie. Des bâtiments incendiés, aujourd'hui en ruine, sont voisins des habitations. La zone est peuplée essentiellement d'afro-américains et de Latinos.

- 1984 -

Cole a huit ans quand son père est victime d'un accident de travail, qui le voit amputé d'une jambe. Son père se retrouve dans l'incapacité de travailler à seulement 52 ans et restera donc la plupart de son temps à la maison.
Le jeune garçon développe une relation très forte avec son père blessé par la vie, tandis que sa mère devint plus stricte et taciturne, à cause du stress quotidien de devoir nourrir la famille nombreuse avec seulement une pension d'invalidité.

Le père de Cole est d'ailleurs obligé d'emprunter de l'argent à des bandes locales, en échange d'une planque de drogue dans sa maison. C'est ainsi que la famille plutôt tranquille, voyait défiler régulièrement des dealers devant leur domicile.

Cole quant a lui, quand il ne fait pas des jeux de société avec son père, s'amuse dans son quartier, avec de jeunes afro-américain, au basket entre autre... et parfois à provoquer des bandes de jeunes latinos d'un pâté de maison voisin... juste pour s'amuser.

Son enfance n'est pas opulente mais assez heureuse au final, malgré les difficultés de ses parents.
Il n'est pas particulièrement doué à l'école mais sa mère, bien que très occupée à s'occuper du foyer, veille de prêt à ce que le garçon fasse ses devoirs et ramène de bons résultats.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- 1989 -

L'ambiance familiale se détériore. Maria, la mère de Cole supporte de moins en moins son mari, handicapé, qui ne peut malheureusement pas se débrouiller tout seul. La mère sature et ne cesse d'envoyer des piques à son mari. Les disputes sont fréquentes et le père de Cole se perd souvent dans l'alcool pour oublier sa situation.

Le jeune adolescent de 13 ans, se retrouve au milieu du feu croisé de ses parents. Il a tendance à prendre parti pour son père qui a toujours été plus proche de lui. C'est d'ailleurs Cole, l'ainé de la fratrie, qui s'occupe de ses frères et sœurs. En parallèle, ses amis d'hier, se sont regroupés en bandes communautaires... Des bagarres éclatent parfois, les rivalités montent... Cole, tendu par le contexte familial, se met en première ligne des sales coups avec sa bande d'afro-américain, qui est influencé par les ainés appartenant à des gangs, qui forment ces gamins aux règles de la rue, les utilisant à leurs fins.

- 1991 -

Déchirure...
Le père de Cole, las de sa vie d'infirme et des critiques de sa femme et de ses dettes pesantes, se suicide d'une balle dans la tête.

Il laisse une lettre à son fils, où il explique son geste comme un sacrifice pour le bien de sa famille qui peine à subvenir aux besoins élémentaires.

Cole prend ça comme une trahison de son père... qui les a abandonnés d'un geste lâche de désespoir... Maria est anéantie par la mort de son mari qu'elle aimait malgré tout... Elle tombe dans une forte dépression, rongée par la culpabilité. Cole n'arrive d'ailleurs pas à l'aider, car il considère sa mère comme directement responsable du destin de Robert.

Il la laissera alors se faire interner... à 15 ans il se retrouve livré à lui-même dans la maison familiale, avec la responsabilité de ses deux sœurs.

- 1993 -

Cole est un adolescent turbulent. Livré à lui-même, sa situation scolaire dégringole. Il passe plus de temps avec ses amis, qu'à étudier. Sa maison est d'ailleurs devenu, en l'absence de toute autorité parentale, un lieu de réunion et de débauche d'alcool, de fête et même parfois de drogue.

L'adolescent de 17ans, accumule les conquêtes de filles de son âge, voir bien plus âgées, sans se préoccuper de sa santé ou de son avenir.

Il se fera renvoyé de son lycée... mais il s'en fiche... il subvient à ses besoins en dealant un peu d'herbe que sa bande, devenu les prémices d'un gang, lui fait distribuer.

Il se fera chopper lors d'une descente de flics et il sera jugé et emprisonné durant six mois pour consommation, détention et revente de stupéfiants.

Ses deux sœurs, plus jeunes, sont confiées à une sœur de Maria durant l'incarcération du jeune homme, et au-delà, puisqu'ils obtiendront la garde des fillettes.

- 1994 -

La case prison aura eu l'effet escompté... il avait totalement déraillé et lorsqu'il sort de détention, il a grandi...
Ses études fichues, son avenir compromis... et sa mère toujours en institut où il l'avait oublié.

Il subit le contrecoup de tous ces évènements et est contraint de murir rapidement... Cole prend d'abord ses distances avec sa précédente bande, et il entreprend de retaper la maison de ses parents par ses propres moyens. Au bout de quelques mois, il s'arrange pour faire sortir sa mère de l'hôpital et commence à s'occuper d'elle.

Il profitera de cette période, pour chercher du travail. Sans qualification, il suivra les traces de son défunt père et travaillera à l'usine, sur la chaîne des usines Ford, alors que le déclin économique de la ville est déjà en marche.

- 1995 -

A 19ans, recollant les morceaux de sa vie, Cole parvient à retrouver un certain équilibre. Et bien qu'il ne roule pas sur l'or, il a de quoi vivre et s'occuper de sa mère. Ce qu'il fait alors durant les années qui suivirent.

L'ancienne bande de Cole le sollicite parfois, mais il refuse de traiter avec eux... sa vie a changé. Il passe son temps libre à étudier, ce qu'il n'avait pas fait étant plus jeune...

Il s'intéresse notamment à sa famille, le mouvement Nation of Islam, les Muhammad et leur proximité avec Malcom X. Il n'adhérait pas aux croyances religieuses, ni aux pratiques parfois extrême de ce mouvement, mais il fut plus sensible aux idées d'unité de Malcom X, défenseur des droits afro-américains. Il avait pour sa part sa propre opinion, puisqu'issue d'un quartier en difficulté, sans cesse confronté à la violence et au communautarisme. La ségrégation raciale... le racisme aussi bien des blancs envers les minorités que l'inverse... la lutte pour le suprématisme noir... sont des thèmes de son quotidien, qui le touchent particulièrement.

Les suspicions sur la responsabilité de son oncle dans la mort de Malcom X crée un certain malaise en lui, ce qui fait qu'il ne parle que rarement dès lors des ramifications célèbres de sa famille.

Mais le quotidien, c'est le travail et la routine... Loin de l'argent facile de ses errances de jeunesse... et le travail est de plus en plus dur pour lui alors que l'industrie automobile est en déclin à Détroit. La ville commence à se vider et la criminalité augmente.

Point positif, ses sœurs sont revenues lui prêter main forte... avec l'accord de leur tante et la stabilité retrouvé de Cole. Elles l'aident ainsi à faire vivre cette famille qui reste soudée.

- 1997 -

La routine est le fléau de certains... mais Cole y aurait bien goûté un peu plus... en 98 la vie ne l'épargnera pas une fois encore. Maria, sa mère ne va pas très bien. A 66 ans, elle semble prise d'une sorte de démence, qui sera diagnostiquée comme un Alzheimer.

Le destin s'acharne sur Cole et sa famille, mais ils feront tout pour la soigner, alors qu'elle est admise dans un établissement spécialisé. L'assurance ne couvre pas ces frais, et les difficultés financières deviennent problématique.
Les factures s'accumulent et sa sœur cadette, Afyia est même obligée de prendre un petit boulot pour aider le foyer.
A la fin de l'année 97, c'est la catastrophe lorsqu'un plan social est annoncé dans l'usine de Cole... prévoyant la fermeture du site, et le licenciement de tous les salariés...

- 1998 -

Une vingtaine d'année seulement, et Cole est déjà confronté à bien des problèmes d'adulte... Il cherche un travail biensûr, mais le chômage est énorme à Détroit et il n'a que peu de qualifications...
Le salut viendra de ses démons du passé...

Opportunistes les gangs locaux étaient toujours à la recherche de nouveaux membres, et Cole était un élément de choix puisqu'il connaissait le monde de la rue et qu'il avait de gros problèmes financiers... Plusieurs fois ils l'avaient sollicité et il avait chaque fois refusé de renouer avec sa jeunesse.

Cette fois fut différente... afin de mettre toutes les cartes de son côté, une bande d'afro-américains, qu'avaient rejoint plusieurs de ses anciens camarades, vinrent le trouver... Ils ressortirent une vieille dette que son père n'avait pas payé... plus les intérêts... autrement dit une montagne de plus à franchir pour la famille de Cole...

Mais les membres de ce gang furent malin, et ils proposèrent une alternative qu'il ne pouvait pas refuser... Effacer les dettes de son père, et éponger les siennes en échange de son temps...

Pas dupe, Cole savait ce qu'ils entendaient par-là, mais la situation critique, les pressions qu'il subissait et la volonté de préserver sa famille furent plus forte.

Il renvoya ses deux soeurs chez sa tante, et il prit le chemin de la rue, à nouveau...

- 1999 -

Cette fin de siècle fut pour Cole, à la fois comme une bouffée d'air et un terrible retour en arrière...

Le groupe qu'il avait rejoint était une bande qui aspirait à rejoindre le Gangsta Disciples, un groupe appartenant au Folk Nation. Peu expérimenté, la bande était chargée par ses chefs d'escorter des cargaisons de cannabis ou encore affecté à la revente au détail et la collecte des fonds de la prostitution. Rien de très développé... Des missions peu risquées dont le but était plus de tester leur valeur et leur loyauté.

Ce n'était que la cinquième escorte que faisait Cole, et l'objectif était de transporter en voiture un paquet de cannabis d'une vingtaine de kilo, dans un centre de conditionnement, où des hommes préparaient la revente du produit.
Un déplacement de routine, sauf quand un 4x4, à la sortie d'une rue étroite bloqua la ruelle et que des hommes armés de uzis canardèrent la voiture... Cole était au volant, et son premier réflexe fut de reculer... mais une voiture citadine, avec une famille à son bord avait suivi et empêchait la retraite.

Les hommes placé à l'arrière ripostèrent et Cole se baissa pour éviter les tirs... L'homme de la place passager, gisait sur le tableau de bord, mort...

Cole paniquait, c'était la première fois qu'il était pris dans une fusillade... il n'avait jamais tiré de sa vie. Mais son instinct de survie pris le dessus... toujours à couvert, il fouilla le cadavre prêt de lui et trouva un 9mm. Il prit l'arme et chercha à sortir du véhicule. Il ouvrit sa portière et resta accroupi derrière sous le feu nourrit, puis il se mit à plat ventre et il pointa son arme sur le véhicule... prenant le temps de viser il tira deux coups, touchant non grièvement l'un des agresseurs. Il roula sous le véhicule, quand les salves se dirigèrent sur lui et il rampa de l'autre côté, jusqu'à l'arrière de la voiture...

L'image qu'il perçu le marqua toute sa vie. La famille n'avait pas pu s'échapper, le père avait été touché au front et des pleurs provenaient de l'intérieur... à quelques mètres de lui... un gamin... qui avait tenté de sortir du véhicule, gisait dans une mare de sang.

Horrifié par ce spectacle, il tremblait de peur et de rage... Bien décidé à ne pas mourir ici, il se dégagea de sa cachette et se courra se cacher derrière des véhicules stationnés sur le bord de la route, tandis que ses deux collègues restant soutenaient le feu du 4x4.

Cole rampa derrière les véhicules afin de passer derrière les tireurs, et il observa entre deux voitures le 4x4 de l'arrière... trois tireurs, latinos, aux couleurs des Latin Kings... leurs rivaux de toujours. Ils étaient sorti du véhicule et deux d'entres eux tiraient avec leurs pistolets mitrailleurs, le troisième, qu'il avait blessé, leur passait des chargeurs en restant à couvert.

Cole inspira à fond, il se surprit même à réciter une prière que sa mère lui avait apprise, puis il avança directement sur les trois hommes qui ne l'avaient pas vu.

Il tira trois balles et deux atteignirent le dos du premier tireur qui s'écroula... le second se retourna et il allait l'abattre si Cole n'avait pas tiré avant... cette fois, il tira sans s'arrêter, ignorant même combien il y avait de balles à l'intérieur... Le latino se retrouva cloué contre la voiture, frappé de 6 des 9 balles qu'il avait tirées... Il n'avait pas stoppé sa marche presque suicidaire, et il était désormais tout proche du 4x4... le latino restant plongea sur les armes de ses équipiers pour s'en emparer, mais Cole se jeta sur lui, tenant son revolver dans lequel il ne restait qu'une seule balle comme un marteau.

Il le frappa sur son bras blessé, et l'homme lâcha le uzi... mais juste pour se jeter sur lui à son tour. Les deux combattants roulèrent sur le bitume, et commencèrent à se battre.

L'adversaire de Cole était robuste, et malgré sa blessure, il avait l'avantage d'être rompu au combat de rue... Cole se faisait dominer, et malgré les coups qu'il portait de sa massue métallique il encaissait plus qu'autre chose.
Le combat aurait d'ailleurs eu une issue funeste pour lui, si dans la lutte... si la fortune ne lui avait pas sauvé la vie. Un coup de feu retentit... l'arme que Cole utilisait au corps à corps pour se défendre avait lâché son dernier souffle meurtrier... au hasard, l'arme aillant tiré toute seule...

Pas n'importe où, puisque le latino furieux se stoppa net, et s'écroula... mort... tombant inerte sur un Cole essoufflé et tremblant, sonné par le combat et aveuglé par l'adrénaline.

La suite était très flou pour lui... il était resté agrippé au flingue qui lui avait sauvé la vie. Ses deux acolytes l'avait relevé, surpris par l'exploit inattendu qu'il venait de faire.

Mais déjà des sirènes policières se rapprochaient.

Les deux hommes embarquèrent Cole dans leur véhicule, et ils s'enfuirent sans prendre le temps de s'inquiéter des dommages collatéraux. Le 4x4 fut poussé à renfort de parechoc et la voiture put s'éloigner sans problème, pour rejoindre le point de livraison.

Cole était sous le choc, et il n'oublia jamais ce baptême du feu. Ses collègues le félicitèrent, et l'acclamèrent, mais le visage de cet enfant gisant.. puis le regard des trois hommes qu'il avait tué, le hantaient, et il ne se félicitait pas de ce qu'il avait fait.

Néanmoins, il garda cette arme qui lui avait sauvé la vie... comme un trophée, ou plutôt une relique qui devrait lui rappeler son geste. Une relique qu'il regretterait plus tard de ne pas avoir jeté...

Le sauvetage de la cargaison et le meurtre des rivaux, firent du bruit dans la rue, et le jeune homme vit sa réputation montée en flèche. Des histoires exagérées sur son affrontement circulaient... On entendait dire qu'il avait marché droit sur la voiture ennemie, qu'il avait abattu les deux tireurs d'une balle dans la tête, et tué le dernier homme à mains nus...

Un récit épique, qui inspira beaucoup de monde, et Cole n'a jamais contredit cette version ni aucune autre... il n'aimait pas le fait d'être sorti de l'anonymat, et il ne se vantait jamais de ses actes.

Toujours est-il que cette histoire le rapprocha des Gangsta Disciples qui firent de lui un novice du gang. Dans le même temps ses ennemis, qui entendirent le récit exagéré, passèrent le mot que Cole était dangereux et à éliminer.
En tant qu'apprenti le jeune homme apprit le maniement des armes et le combat de rue. Des entrainements qui devinrent son quotidien...

Les taches qui lui étaient diverses : transport de marchandise, cambriolages, vol de voiture, surveillance de territoire... Bien qu'il soit respecté pour ce qu'il avait fait, il ne participait pas à l’affaire plus sérieuse, comme les meurtres, les kidnappings ou les représailles.

Et cela lui allait très bien... Cole n'utilisait la violence qu'en dernier recours, et ses chefs appréciait son comportement réfléchi. Souvent avant un coup, ils discutaient de la meilleurs façon de faire, et Cole tentait de faire en sorte qu'un minimum de personne soit blessé...

Ce comportement mesuré ne plaisait pas à tout le monde, et certains au sein même de la bande, commencèrent à le critiquer... eux qui préféraient des approches plus brutales... Ils ne comprenaient pas que l'homme qui évoluait parmi eux ne correspondait pas aux histoires sur lui qu'on leur avait racontées.

Cole travaillait donc activement pour ce gang, faisant tous les délits imaginables... Il acceptait cette vie qui était désormais la sienne, même si parfois, il était en proie à des remords... Durant toute une année, il apprit sur le terrain, gagnant pas mal d'argent... Mais jamais il ne faisait de dépenses inconsidérées comme certains se plaisaient à vivre dans l'opulence et le bling bling. Tous ses gains allaient à sa mère et ses sœurs... espérant que grâce à lui, elles pourraient être plus heureuses que lui-même.

- 2000 -

Cole fut amené au cours de l'année à prouver qu'il pourrait être un membre des Gangsta Disciples à part entière... pour cela on l'emmena lors d'un raid de représailles contre les Latinos Kings.

Ces derniers avaient en effet assassiné un dealer sur le territoire des Gangsta et ils leur faillaient frapper un grand coup pour ne pas mettre en danger leur frontière.

Le gang avait réussi à savoir où se planquait l'homme qui avait ordonné le meurtre et ce devait être la tache de Cole de l'exécuter... Il savait qu'il devrait passer par là, et il s'efforçait de se préparer à ce geste, pas naturel pour lui...
L'attaque fut brève, car inégale... trois voitures déboulèrent devant le domicile de la victime, gardé ce soir-là juste par deux membres des Latinos King...

L'un des deux fut blessé, l'autre fut mis en fuite... et la maison fut assaillit par une dizaine d'afro-américain armés...
Cole fut amené dans la salle de séjour, le latino qu'il devait tuer était à genoux, le visage tuméfié sous les coups des assaillants... Il s'avança déterminé, leva son arme... mais se figea lorsque sa victime planta ses yeux dans les siens...Il revit alors le visage des hommes qu'il avait tué dans la rue quelques mois avant... et il ne pouvait plus rien faire... Il était là, debout devant ses camarades qui l'exportaient à tuer cette ordure... mais il ne pouvait pas... il n'arrivait pas à le tuer de sang-froid. Son arme se baissa.

Cet instant lui parut être une éternité... et c'est la déflagration d'une arme qui stoppa l'errance de son esprit qui s'égarait... Un mec de sa bande du nom de Rago, un novice, comme lui... Un qui ne l'aimait pas... Un jaloux qui n'avait pas eu la chance de se voir proposer une intégration aussi vite que Cole... avait abattu le latino sans ciller...
Ce geste, cette audace, lui permirent de devenir un Gangsta... et de jeter le discrédit sur Cole... Cet homme qui n'avait pas le courage d'appliquer la justice du Crew...

Cole resta disciple... mais sa vie changea pas mal dès lors... Beaucoup lui tournait le dos après ce test raté... et ceux qui le haïssaient, lui en voulaient encore d'avantage.

Rago était un des meneurs de ce groupe qui ne voulait plus de Cole... et ils complotèrent contre lui pour le piéger.
Vers la fin de l'année, Cole fut chargé avec un groupe de cambrioler un dépôt d'un supermarché, où du matériel hifi était entreposé. Le groupe se déploya et Cole était celui qui devait s'introduire dans l'enceinte grillagée, pour ouvrir le portail au camion pour charger la marchandise.

Cole pénétra à l'intérieur après avoir escaladé l'enceinte, mais lorsqu'il s'approcha de la barrière, il se retrouva en pleine lumière... cerné par des policiers... Un véritable guet-apens.

Il ne réalisa pas tout de suite qu'il avait été trahit... Abandonné, il fut le seul arrêté ce soir-là...
Rago l'avait vendu à un indic et s'était assuré pour que Cole soit le seul exposé ce sur coup-là...

Emprisonné, les forces de l'ordre perquisitionnèrent le domicile de Cole, et ils y trouvèrent l'arme qu'il avait gardé... celle-là même qui avait servi à tuer trois personnes dans une rue de Detroit l'année d'avant.

Le jeune homme de 24 ans, tenta de se défendre... mais c'était une trop belle prise pour le procureur de Detroit, qui s'acharna à faire de Cole l'exemple de la réussite de la guerre anti-gang que menait les autorités. Cole eu la chance d'avoir un bon avocat néanmoins, et celui ci réussi à lui obtenir une peine réduite de 8ans d'emprisonnement ferme, assorti de cinq années supplémentaire avec sursis.

Le jury et le procureur acceptèrent, convaincu par le fait que Cole eut vengé la mort de cet enfant et de son père, tué sous les balles des Latinos King, qui terrorisent le quartier dans lequel la fusillade s'est produit.

Cole fut incarcéré au pénitencier de l'Etat du Michigan, se sachant en danger, puisque, bien qu'il n'avait pas parlé, il était désormais un élément gênant pour les Gangsta Disciples ainsi qu'une figure détestée pour les Latinos King qui auraient un moyen de se venger de lui en prison.

- 2001 -

Cole fit profil bas durant ses premières semaines en prison, il passait son temps en cellule, à lire... et son codétenu était un afro-américain, hors des querelles de clan au milieu desquels Cole s'était retrouvé. A vrai dire, Tyronne Hays était un homme avec qui Cole aimait discuter... un homme qui partageait ses idéaux. Ce codétenu devint un ami, sans qu'il se soit encore confié sur sa véritable appartenance.

A vrai dire, Cole avait vu qu'il dirigeait un groupe de détenus, mais il n'avait pas réalisé qui il était... préférant rester dans sa solitude. Ses sœurs venaient souvent le voir, et c'était d'un grand réconfort pour lui.

En parallèle, Cole senti la pression de la prison se resserrer sur lui, il était interpellé par d'autres détenus, afros ou latinos... Des menaces à peine voilées... que Cole tentait d'oublier, en continuant d'éviter de se retrouver seul, et de rester à proximité de gardiens.

Mais un homme déterminé réussira toujours à arriver à ses fins... vers le milieu de son quatrième mois d'emprisonnement, trois afro-américains, qu'il ne connaissait pas, le prirent à part alors qu'il travaillait à la blanchisserie.

Cole su très vite qu'ils étaient des Gangsta Disiples et il tenta de leur échapper... en vain. Les trois hommes le tabassèrent à mains nues et à coups de pieds... l'un d'eux lui brisant plusieurs côtes en le frappant avec un poing américain.

C'est alors que Tyronne le sauva... accompagné de cinq autres détenus de sa bande, il vint en aide à Cole, attaquant les assaillants qui durent se disperser, pas assez nombreux...

Redevable envers Tyronne, son amitié fut ainsi renforcé, et c'est là que Tyronne révéla à Cole qu'il était un chef local du groupe Black Beret Crew, que Cole ne connaissait que vaguement de réputation.

Les conversations de Cole et Tyronne tournèrent de plus en plus souvent autour de la philosophie de son crew, et du Thug life code, que Tyronne fit découvrir à son ami.

Ce fut un peu comme une révélation de voir qu'un gang peut respecter certains principes... et Cole fut de plus en plus proche de ce groupe, apprenant leurs codes, leurs règles... tuant le temps par de longues discussions avec Tyronne.
Tyronne expliqua ainsi la volonté des BBC d'aider les prisonniers. Il lui propose d'ailleurs de rencontrer l'avocat du crew, qui saura lui donner les bons éléments pour réduire sa peine en temps voulu...

Cole adhère rapidement à cette philosophie, et dès ce jour, il travaille avec Tyronne à sa cause... s'arrangeant par des moyens officiels ou non d'avoir des améliorations des conditions d'emprisonnements... Il rencontra l'avocat et ils travaillèrent en détail sur le dossier de Cole afin d'anticiper les options possibles, et déjà des pistes de réhabilitation.
Cole trouve en ces gens, une fraternité et une entraide qu'il n'a jamais connu encore au sein des différentes bandes dans la rue.

- 2002, 2003, 2004 -

La peine s'écoule, les liens se resserrent, et Cole est désormais un membre à part entière du groupe... bien que non officialisé encore comme un BBC, la sympathie et les points communs entre Tyronne et lui, lui procure le respect des autres membres emprisonnés... Cole peut ainsi voir l'équipe à l'œuvre, pour l'accompagnement de détenus afro-américains perdu comme lui jadis, ou même des BBC qui se retrouvent en prison mais qui sont accueilli et protégé comme dans une famille.

Presque trois années qu'il est en prison, deux ans qu'il est devenu proche des Black Berets... où ils se sont protégé les uns les autres, sans qu'aucun n'ait de nouveau subit une attaque comme celle à laquelle Cole avait échappé.

Ça allait changer... car les Gangsta Disciples, l'ancien gang de Cole, n'avait pas oublié l'affront infligé par ses nouveaux amis... mais ils restaient à distance, car leur influence au sein du pénitencier était supérieur à la leur.

La tranquillité allait prendre fin quand Rago fut emprisonné dans le pénitencier du Michigan... La haine réciproque qui s'était développé entre les deux hommes durant ces années fut exacerbée par ces retrouvailles inopinées, et plusieurs fois, Rago provoqua Cole... le menaçant lui et ses amis...

Le groupe des BBC était pourtant soudé et difficilement vulnérable, aussi, le gangsta se tint à l'écart... attendant le bon moment...

Et il eut son occasion... souhaitant frapper un grand coup, Rago s'arrangea pour que Tyronne soit séparé du groupe. Rago pris le leader des BBC à partie donc... et avec le soutien de deux de ses acolytes... il poignarda Tyronne, une fois... et il aurait recommencé jusqu'à ce qu'il soit bel et bien mort, si Cole n'était pas intervenu...

Intrigué que Tyronne ne regagne pas immédiatement sa cellule comme il en avait l'habitude, Cole parti à sa recherche avec un des BBC... et ils assistèrent à l'agression de loin... Furieux de la lacheté du geste de ses anciens camarades, Cole couru au secours de son ami, secondé par un colosse Black. Les trois Gangsta, dont Rago armé d'une lame artisanale, leur firent face et un combat commença. Le colosse BBC mis KO rapidement les deux hommes de mains de Rago, mais Cole affrontait son rival historique, fort de la haine qu'il avait accumulé contre celui qui l'avait trahit. Parvenant à le désarmer, la lutte fut intense et longue sans qu'aucun ne parvienne à prendre le dessus... mais au final, Cole parvint à prendre un instant le dessus... suffisamment de temps pour se saisir de l'arme au sol... et la planter dans la gorge de Rago... qui trépassa dans un gargouillis sanglant.

Les matons arrivèrent ensuite alors que Cole compressait la blessure de Tyronne, qui fut conduit d'urgence à l'hôpital. Les protagonistes de la bagarre, furent mis à l'isolement plusieurs jours, mais aucun d'entres eux ne fut directement inquiété de la mort de Rago ou de la blessure de Tyronne... comme souvent dans ces milieux, le silence avait été roi, et les preuves manquèrent.

A sa sortie de l'isolement, les BBC félicitèrent chaleureusement leur nouveau frère pour son intervention courageuse... Il avait sauvé leur chef.

Tyronne qui quitta l'hôpital quelques jours plus tard, ne s'y trompa pas... il accepta Cole en tant que membre des BBC... en tant que frère. Ils s'étaient sauvés mutuellement la vie et une confiance et une loyauté indéfectible s'instaura entre les deux hommes...

Cole s'en doutait, vu le lieu de la rencontre... mais il découvrit ainsi que les BBC n'était pas qu'un groupe de bien-pensant philanthrope, mais bien une organisation plus solide basée sur un business diversifié et en pleine croissance.
Au sein de la prison, les activités du gang n'étaient pas inexistante, bien au contraire... La majorité du recrutement se faisait ici, et beaucoup, comme Cole, venaient de gangs, paralysé par la violence... ou étaient des parias dans ces organisations...

Le business florissait également. Trafic de cannabis et de cigarettes, revente d'armes artisanales, de revues, de téléphones cellulaires... Bref tout ce qui venait de l'extérieur était monnayable et les façons de les faire entrer étaient nombreuses. C’était donc leur quotidien, que de contribuer aux affaires de la bande, tout en faisant front communs face aux autres groupes de détenus. Les bagarres étaient chose commune et les BBC se soutenaient les uns les autres. Beaucoup, dont Cole, passaient leur temps libre à faire de la muscu et à s'entrainer au combat de corps à corps... Mais Cole n'était pas d'une âme belliqueuse, et il préférait souvent utiliser sa tête que ses poings.

Cole fit d'ailleurs preuve à cet égard de plein d'initiatives, puisqu'il parvint, de son propre chef, à apaiser les tensions avec d'autres groupes afro-américain, utilisant ses connaissances des doctrines de la suprématie noire, les ralliant ainsi à une cause commune, au-delà de conflits de rue...

Tyronne fut impressionné par cette diplomatie, et cet homme qui savait faire la part des choses entre ses muscles et sa tête, et durant les années de prison qu'ils passèrent ensemble, ils purent travailler pour ce crew, cette famille.
Tyronne, bénéficiant d'une remise de peine, pu sortir de prison en 2004 avec l'appui de son avocat. Mais les deux hommes restèrent en contact, et Tyronne venait souvent lui rendre visite tout comme à ses autres compagnons. Le second de Tyronne en prison, un dénommé Isiah prend la tête des détenus après le départ de son chef.

- 2005 -

Cole participe maintenant depuis plusieurs années aux activités du crew, et il en maitrise les rouages, même s'il n'a pas encore marché parmi les membres dans la rue, en liberté.

Mais vers la fin de l'année 2005, l'avocat des Black Beret lui offrit cette opportunité, en parvenant à négocier une libération anticipée qui fut accepté par la justice.

Cole sort de prison en octobre, paumé après cette longue période en prison... Mais ses nouveaux camarades ne le laissèrent pas s'égarer. Il eut la surprise d'être accueillit comme un frère par les membres du gang, et dès le premier soir de sa sortie, Tyronne organisa une grande fête dans le fief des BBC à Détroit. Cole profita à fond de sa liberté, presque submergé par cette abondance à laquelle il n'avait jamais eu accès. De l'alcool, de la bouffe, des filles à la pelle... son retour à la réalité fut comme une renaissance pour lui, et cet accueil le confirma dans sa vocation d'être parmi cette famille.

Il avait également renoué avec ses sœurs, et il put les aider dans leur vie de femme, grâce à l'argent qu'il avait mis de côté en travaillant avec les BBC.

- 2006, 2007, 2008 -

Les années qui suivirent furent différentes de ce qu'il avait toujours connu. Les BBC le considérait comme l'un des leur, et ils l'avaient affublé d'un surnom : kubeba... ce qui signifie "ours" en swahili. Le choix de cet animal plaisait bien à Cole, qui était d'une nature calme, mais qui pouvait faire preuve d'une grande force et d'une poigne de fer quand il le fallait. Cet animal était aussi dans différentes cultures un symbole de sagesse, de diplomatie, ce qui collait d'autant plus à Cole qui privilégiait toujours la négociation à la violence... Et puis enfin, avec les années, il était devenu un homme, dont la carrure imposante n'était pas sans rappeler le plantigrade.

Cole put gravir les échelons de l'organisation, il avait participé à tout... de l'encadrement des travailleuses, en passant par la production d'herbe, ou même divers trafics... Il savait aussi surtout faire office d'ambassadeur du crew auprès des autres gangs de la ville.

- 2009, 2010 –

Tyronne, vu sa fraternité avec Cole, et vu l'implication que ce dernier a dans le crew, décide de l'élever au grade de Général, sorte de bras droit du chef local... Cole était chargé de la formation des recrues et des relations inter-gang des BBC à Detroit.

Durant deux ans et demi, il devint l'un des piliers du crew à Detroit, permettant aux rangs des BBC de se gonfler et à l'argent d'affluer pour élargir l'influence et le pouvoir de la famille, pour aider encore plus de personnes.

- 2011 -

2011 fut une année ordinaire, marquée néanmoins par une recrudescence des conflits avec les autres gangs et une pression policière accrue. Si bien que l'année fut marquée par divers accrochages avec les forces de l'ordre mais surtout avec d'autres gangs voulant leur part du gâteau appétissant des BBC.

A la fin de l'été, lors de la négociation d'une trêve, tout bascula...

Alors que la discussion battait son plein, dans les règles de l'art, c'est à dire sans armes...

Un 4x4 pénétra dans le périmètre, renversant plusieurs personnes des deux camps... Des cocktails Molotov furent envoyé sur les véhicules et aux alentours, transformant les lieux en un enfer... puis les balles commencèrent à pleuvoir... déluge mortel. Cole avait plongé pour plaquer Tyronne au sol, mais la rafale de Kalachnikov les frappa de plein fouet...

Tyronne essuya le plus gros du tir et fut tué sur le coup, tandis que Cole était frappé de plusieurs balles, au bras, à l'épaule, à la hanche et au visage...

Un éclat d'une des balles lui avait transpercé l'œil et s'était logé dans son cerveau...

Son état était très préoccupant... il avait perdu trop de sang, et le fragment dans sa tête menaçait de le tuer d'un instant à l'autre... mais les médecins et chirurgiens firent leur travail... ils purent retirer les débris de la balle, et compenser les hémorragies par des transfusions. Cole était désormais stable, mais pas moins tiré d'affaire... car il restait désespérément plongé dans le coma.

Il resta dans cet état durant deux mois... une éternité vu les évènements qui s'étaient précipités...

La plupart de ses blessures avaient pu guérir assez facilement, mais son opération à crâne ouvert lui avait laissé quelques séquelles qu'il dû compenser... Il ne put remarcher que plusieurs mois plus tard, une aphasie grave l'empêcha de parler correctement durant plusieurs semaines, et ses idées étaient brouillées... Néanmoins, sa force physique et son caractère le faisaient avancer rapidement sur la voie de la guérison...

Il aurait été moins pressé de guérir s'il avait eu pleinement conscience des changements que subirent le crew durant sa convalescence...

Tyronne mort avec effusion, l'un de ses principaux général hors course, beaucoup d'autres encore tué... une plaie béante avait déchiré l'organisation... et de nombreuses recrues avaient choisi de quitter le bateau en perdition.
Cependant, certains cadre de Détroit souhaitaient tenir le cap et redresser cette faction en déroute.

Les dirigeants nationaux ne l'entendirent pas de cette oreille, et, ils firent appel à un jeune chef, anciennement de Baltimore, du nom de BKR. Cet homme, peu des BBC de Détroit le connaissaient, sauf de réputation... Il avait mené habillement le crew à Baltimore jusqu'à la fermeture du ghetto par l'armée... Et, soutenu par le leader national, il avait pris ses fonctions à Détroit, amenant avec lui une grande partie de son équipe de Baltimore.

Cette fusion aurait pu bien se passer, mais beaucoup des proches de Tyronne virent cela d'un mauvais œil, prenant comme un affront ce désaveu des leaders nationaux pour les locaux de Détroit.

Cole n'avait pas pu prendre part à ces évènements, mais au fur et à mesure de son rétablissement, il se rangea du côté de ces septiques... Il ne reprit pas son grade, il avait de toute manière été remplacé... Une dispute avec de nouveaux Thug en place... suivi d'un combat d'homme à homme, où il vit sa cicatrice à l'œil se rouvrir, le poussèrent vers la sortie... Sa convalescence comme prétexte, il se tint désormais à l'écart des affaires des BBC et de leurs nouveaux dirigeants.

Dans un geste de désespoir de voir tout ce que son frère Tyronne avait construit remis en cause, il pris du fil et une aiguille, et il referma lui-même sa plaie, gardant la marque sur son visage de cette séparation...

Il regagna la maison familiale, ses sœurs venant souvent le voir, il reprit une vie plus normale, regardant d'un œil extérieur, mais en restant au courant, les aléas de la vie des BBC à Détroit. La prospérité était certes de retour, mais les ennemis semblaient se multiplier à Détroit, rendant cette retraite de Cole encore plus appréciable... bien qu'au fond de lui, son cœur était toujours avec ses frères...

- 2012 -

Cole avait bien entamé ses économies, et il avait de moins en moins de ressources... Il avait dû payer l'essentiel de ses soins, puisque son assurance n'avait pas suivi au motif que c'était des plaies par balles, reçu de façon suspecte...
Sa mère avait, grâce aux soins offert par son fils, pu continuer à vivre dans son institut, malgré sa grave maladie...
Mais rien n'est éternel, et c'est cette année-là qu'elle poussa son dernier souffle à prêt de 82 ans.

Cole fut marqué par ce décès, bien qu'il savait sa mère en sursit depuis de nombreuses années... et une autre réalité plus terre à terre que la perte d'un être cher le frappa... les frais exorbitants des obsèques...

Afin de s'en sortir, Cole n'eut d'autre choix que de faire appel à ses anciens camarades... et il emprunta une grosse somme aux BBC afin d'offrir un enterrement digne à sa mère...

Désormais criblé de dettes, son avenir est incertains...

- 2013 -

Les BBC de Détroit subissent d'important revers face à de nouvelles menaces en ville... et au début de l'année, un drame arrive... avec la destruction totale du quartier historique où les BBC étaient implantés depuis de nombreuses années...

Pour faire face, le crew entame une importante campagne de recrutement, rappelant même ses anciens membres, ou repentis.

Cole fait partie de ceux-là... Il est contacté par des amis qui le prient de revenir... Frappé dans sa fierté par ces attaques contre les siens, et contraint par le poids de ses dettes, Cole décide un jour de revenir sur le devant de la scène...

Il quitte alors sa maison une nouvelle fois, et prend la direction du nouveau quartier général des BBC à Détroit... afin de rencontrer le leader qu'il avait déjà croisé évidement, mais avec qui il n'avait jamais pris la peine de fraternisé...

Un nouveau défis pour lui, l'intégration parmi ceux qu'il considère comme ses frères et sœurs, malgré ses divergences d'opinions et ses ressentiments vestiges d'un passé révolus...

Cole E. Hamilton

Messages : 1
Date d'inscription : 25/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cole Elijah Hamilton

Message  blackkingdom radikal le Lun 25 Mar - 21:48

sublime BG validé à 300% ((si si j'ai tout lu promis)) welcome back mister au plaisir de jouer cette intégration
avatar
blackkingdom radikal

Messages : 2767
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cole Elijah Hamilton

Message  Leena.Genesis le Mar 26 Mar - 0:37

Impressionant. Superbe BG.
Bienvenue à D3.
avatar
Leena.Genesis

Messages : 136
Date d'inscription : 20/11/2012
Localisation : D3 Michigan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cole Elijah Hamilton

Message  Yslae Sanders le Mar 26 Mar - 10:07

J'ai tout lu aussi... Et j'ai adoré. Ca c'est un BG...

Bienvenu à D3 Cole !!!
avatar
Yslae Sanders

Messages : 616
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 25
Localisation : Philadelphie puis Détroit

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cole Elijah Hamilton

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum