Nola O'Driscoll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nola O'Driscoll

Message  Nola O'Driscoll le Ven 5 Avr - 7:09

Nola descend de sa moto dans un coin perdu du centre des Etats-Unis. Elle regarde le paysage autour d’elle et donne un coup de pied dans un caillou qui traine là. Pas une habitation à des miles à la ronde. Pas un véhicule à deux, quatre ou plus de roues sur la route mal entretenue. Elle est au milieu de nulle part. Et elle se demande ce qu’elle fait là.

Elle fouille dans ses poches et fait la grimace en constatant le peu de dollars qui lui reste de son dernier job de serveuse dans un "diner" du nord de Nashville. Il va falloir faire gaffe pour payer l’essence nécessaire jusqu’à sa prochaine étape. D’ailleurs… elle va être où cette étape ?

Nola s’appuie sur sa moto pour réfléchir et son visage se chiffonne un peu sous les taches de rousseur. Elle est tournée vers le nord depuis Nashville. Elle doit être à mi-chemin d’Indianapolis à peu prêt. Ok… oui et après ? Au dessus de l’Indiana il y a le Michigan… le Michigan, ça lui rappelle des souvenirs. Elle sourit légèrement en se revoyant petite fille envoyée un mois par été chez sa grand-mère dans cet état. Loin de chez elle, de ses parents et de ses frères et sœurs. Mais elle aimait bien ses étés avec Mamina comme elle appelait sa grand-mère. D’abord parce que la vieille femme adorait sa petite fille et était beaucoup moins sévère que ses parents, ensuite parce qu’on allait chez la sœur de Mamina. Et que pendant que les deux vieilles dames papotaient en buvant le thé deux à trois fois par semaine, elle pouvait jouer avec sa cousine Aslinn, de deux ans plus âgée qu’elle. Cousine, cousine… cousine éloignée en fait puisque c’est leurs mères qui étaient cousines. Mais les deux petites filles s’en moquaient. Nola sourit toujours en se souvenant que c’est elle, la plus jeune qui faisait faire des bêtises à As, beaucoup plus calme qu’elle. Et puis de temps en temps il y avait Declan qui passait, le grand frère d’Aslinn. Si la plus âgée des petites filles le regardait comme un héros, la plus jeune le regardait comme un prince charmant. Sauf que son armure était un blouson de cuir et son destrier une moto. Ca n’était pas son frère à elle après tout.

Nola secoue la tête et s’allume une cigarette en réfléchissant à son enfance. Une famille Irlandaise de Boston. Ce n’est pas comme si elle pouvait le cacher avec ses cheveux de feu. Papa qui faisait le ménage à Harvard pour faire vivre tout le monde, et maman qui s’occupait des enfants. Patrick son frère ainé, le sportif, quaterback de l’équipe de foot, une bourse pour ses études à cause de ses résultats sportifs. Il en vivait aujourd’hui du football américain, même si c’était pour des équipes de seconde classe. Papa était si fier de son fils !
Caitlin ensuite, née comme ça arrivait parfois dans les familles irlandaises avec des cheveux noirs ébène, une peau de lait et les yeux bleus. Une poupée qui avait toujours été au centre de l’attention à l’école, puis capitaine des cheerleaders du lycée. Elle aussi avait eu une bourse grâce à ça, et elle avait épousé un dentiste. Maman était si fière de sa fille !
Puis le 30 mai 1988 le troisième enfant pointe son nez, elle, Nola. Rien à dire. Physique moyen. Résultats scolaires moyens. Elle avait fini le lycée et obtenu son diplôme mais pas de bourse bien sûr. Alors elle avait été au community college… College public, rien de spécial. Pas de diplôme flamboyant ou de grande carrière.
Et il avait fallu que cinq ans après elle naissent les jumeaux. Faux jumeaux : Deirdre et Connor. Les petits génies !!! Deux ans d’avance à l’école toute leur scolarité, ils sont maintenant à Harvard, avec une bourse. Deirdre étudie l’histoire et Connor la chimie. Leurs parents sont si fiers de leurs petits derniers !

Nola secoue la tête et sourit haussant les épaules. Oui elle, elle a toujours été moyenne. Alors elle a fait les 400 coups. Rien de grave, mais elle faisait toujours des bêtises pour se faire remarquer. D’où les étés dans le Michigan pour permettre à sa mère de souffler. Après le lycée elle a commencé à trainer avec des bikers, surement un reste de son admiration d’enfance pour son cousin puisque quand elle a eu 16 ans la sœur de Mamina est morte et qu’elle n’a jamais revu Aslinn et Declan. Même si les deux jeunes filles ont toujours continué de s’écrire jusqu’à aujourd’hui. Et puis à 21 ans elle a quitté la maison, vivant de petits boulots elle a fini par rejoindre un Moto Club de Boston quelque temps plus tard. Un des chapitres des Red Crows.

Nola soupire arrivant à ce qui l’a amenée sur cette route perdue. Peter. Dusty Pete comme l’appelaient les motards. Son petit ami pendant deux ans. Un biker lui aussi du même MC qu’elle à Boston. Il ressemblait un peu à l’image qu’elle avait gardée de Declan. C’est peut-être pour ça qu’elle avait craqué au départ… et qu’elle n’avait pas voulu voir ses infidélités par la suite. Jusqu’au jour où elle l’a surprise avec cette trainée de Candice. Il n’a même pas cherché à se défendre et l’a balancée pour se mettre avec la pouffiasse blonde. Alors elle a demandé le patch de nomade et est partie sur la route.

Ca fait trois mois maintenant. Que "Dusty débile Pete" aille se faire voir !!! Elle ne va pas rouler sans but, seule, pendant toute sa vie pour un connard dans son genre quand même ! Nola écrase sa cigarette d’un coup de talon et sourit plus largement. Oui au nord de l’Indiana il y a le Michigan. Et dans le Michigan il y a Détroit. Et à Détroit il y a Aslinn. Il est plus que temps d’aller lui faire une visite surprise. Elle est officier d’un chapitre des Crows maintenant, du moins c’est ce que disait sa dernière lettre. Des félicitations en personne s’imposent !

Nola rit seule au milieu de nulle part et remonte sur sa moto pour repartir vers le nord : direction Détroit…
avatar
Nola O'Driscoll

Messages : 6
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Puck Anfauglir le Sam 6 Avr - 18:18

Ooooooooooooooooooh !!! Une femme moyenne !!!!

J'y resiste pas ......

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Yslae Sanders le Sam 6 Avr - 18:58

Maaaaaaaaiiiiseeeeeuuuuuuhhhhh !!!!!

Trop fort la chanson quand même : j'adore Laughing
avatar
Yslae Sanders

Messages : 616
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 25
Localisation : Philadelphie puis Détroit

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Yslae Sanders le Dim 7 Avr - 10:09

Nola s’assoit sur le canapé défoncé qui se trouve en bas du clubhouse sous le "Sweat and Tools" et se frotte les yeux, essayant de sortir du sommeil et de la mini gueule de bois qui embrument son cerveau ce matin. Elle essaie de raccrocher les wagons dans sa tête et de se souvenir de ce qui s’est passé depuis qu’elle est arrivée dans D3 à Détroit. Elle remonte ses jambes en tailleur et compte sur ses doigts, elle a :
- Trouvé l’appartement d’Aslinn et de sa copine vide,
- Trouvé le qg des Crows de la ville, un garage, le "Sweat and Tools" où elle se trouve en ce moment,
- Aidé à sauver une brune suicidaire qui avait décidé de sauter dans le détroit, en appelant les secours après qu’un Chevalier Blanc ait décidé de sauter pour la repêcher,
- Rencontré le Shérif de Nottingham de la ville, pas mal de sa personne mais pas intéressé par les petites rouquines apparemment,
- Rencontré des Crows qui tirent la gueule et qui lui ont presque fait perdre son sourire légendaire,
- Vexé un géant à moto qui a l’air d’un natif en parlant de sa taille alors qu’elle-même fait 1m10 les bras levés,
- Rencontré une autre flic qui pourrait gagner des concours de beauté en maillot vu les attributs qu’elle se traine… si elle n’était pas presque aussi petite qu’elle,
- Dû aller faire une déposition au commissariat à la suite du suicide raté et répondu au Shérif de Nottingham qui décidément ne regarde pas les rousses… ou les petites… ou les deux,
- Croisé le mec "beau gosse / grande gueule" du coin, Ken avec sa Barbie black, qui a essayé de la draguer pour un café… sans déconner, il a cru qu’elle était le pigeon de service… il a été reçu,
- Rencontré une Hangaround qui lui a appris que si les Crows faisaient la gueule dans ce bled c’est parce que le Prez du chapitre s’est suicidé et sa First Ol’Lady a quitté la ville suite à ça… forcément ses blagues débiles sont tombées à froid, ça se comprend,
- Assisté aux retrouvailles fraternelles de deux blacks qui ont failli se foutre sur la gueule, mieux que les "Feux de l’amour",
- Presque trouvé un job parce que la brune suicidaire possède un hôtel… sans dec ! Rien que ça ! Et qu’elle doit passer là bas aujourd’hui…
Et tout ça en même pas deux jours… Il lui est arrivé plus de choses qu’en trois mois sur la route… Nola secoue la tête, sa chevelure de feu emmêlée volant autour de son visage et elle marmonne : "Putain c’est quoi ce bled de fous ?", avant de filer sous la douche pour essayer de s’éclaircir les idées.
avatar
Yslae Sanders

Messages : 616
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 25
Localisation : Philadelphie puis Détroit

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Vick Time le Dim 7 Avr - 21:26

(( atta que je revienne toi, moi jevais réussir à lui faire perdre son sourire :p )
avatar
Vick Time

Messages : 78
Date d'inscription : 10/10/2012
Localisation : Dans un autre monde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Nola O'Driscoll le Dim 26 Mai - 20:08

Appuyée au mur qui clôture le jardin en face du Brew, Nola écarte le téléphone de son oreille pour échapper à une perforation de tympan. Après quelques minutes où elle peut entendre les cris de sa mère avec le téléphone à dix centimètres de son oreille, elle entend le débit se calmer et le rapproche pour tenter de placer quelques mots :
"Oui M’man je suis folle… c’est pas nouveau ça, si ? Mais je suis heureuse… si tu savais… tellement heureuse !"
Les cris reprennent et Nola s’allume une cigarette sans écouter ce que sa mère hurle de Boston. Un doux sourire aux lèvres elle rêve…

Elle revoit son visage quand il lui a demandé de l’épouser, l’inquiétude dans ses yeux alors qu’elle cherche comment faire fonctionner ses cordes vocales la gorge nouée par l’émotion, son visage qui s’illumine alors qu’elle arrive enfin à lui dire que oui elle veut être à ses côtés pour toute la vie. Elle se souvient de leurs larmes et de leurs rires, de leur idée folle de ne pas attendre et de fuir pour Las Vegas sur un coup de tête, de la difficulté à ne pas éclater à nouveau de rire en voyant l’air fatigué des mauvais sosies d’Elvis et de Marylin dans la chapelle où ils se sont échoués. Et puis deux minutes d’éternité pour se dire oui et deux de plus pour signer les papiers.

Le téléphone redevient silencieux et Nola l’approche à nouveau de son oreille sortant de ses songes : "M’man j’vous aime tous tu l’sais bien. Mais là ça n’a rien à voir avec la famille. C’est ma vie M’man. Flesh et moi on n’veut pas de grand mariage ou de demoiselles d’honneur. De toute façon c’est fait."
Le visage de la petite rousse se plisse en un air espiègle alors qu’elle continue : "Et puis t’as déjà organisé le mariage de Caitlin avec son Docteur Dentiste et tu pourras organiser celui de Deirdre un jour… Moi t’sais bien que j’fais jamais les choses comme tout le monde."
Elle écoute un instant la réponse de sa mère en soufflant la fumée de sa cigarette et hoche la tête comme si celle-ci pouvait la voir avant de se reprendre : "Bien sûr M’man que j’compte vous le présenter, et oui j’ai pris son nom, c’est Nola Eliot maintenant."
Un léger soupir lui échappe et son sourire s’élargit en entendant les mots que sa mère prononce alors, ceux qu’elle espérait sans oser les attendre. Ses yeux se mouillent de bonheur et elle répond la gorge nouée : "Moi aussi j’t’aime M’man… j’vous aime tous. Et oui je suis vraiment follement amoureuse, et il me rend heureuse. C’est lui M’man, c’est tout. Comme Papa pour toi… J’me souviens quand j’étais petite et que vous racontiez que vous aviez su que c’était pour la vie parce que tout s’illuminait quand vous étiez ensemble… j’avais jamais compris ce que vous vouliez dire avant de rencontrer Flesh. Maintenant je sais…"
Nola écoute les ultimes recommandations de sa mère et raccroche enfin après lui avoir dit au revoir. Elle range son téléphone et écrase sa cigarette sous son talon avant de murmurer pour elle-même, seule dans la rue vide.
"Nola Eliot…"
avatar
Nola O'Driscoll

Messages : 6
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Nola O'Driscoll le Mer 12 Juin - 9:03

Le pharmacien lève les yeux de son magazine pour regarder la cliente qui lui tend les trois boites de somnifères en vente libre. La jeune femme rousse est très pâle et ses yeux brillent au dessus de larges cernes noires et Earl se dit qu’elle a en effet l’air d’avoir besoin d’une bonne nuit de sommeil. Il encaisse ce qu’elle lui doit, lui rendant la monnaie avant de préciser tout de même, par habitude, ayant hâte qu’elle le laisse retourner à sa lecture :
"Un au couché. Deux si vraiment vous avez du mal à trouver le sommeil. Pas plus.
- Merci, j’m’en souviendrais. Bonne nuit."
Le vieil homme est un peu étonné par le ton monocorde de la jeune rousse et la regarde sortir avant de hausser les épaules et de retourner à sa lecture en ronchonnant contre les clients qui viennent le déranger si tard. De toute façon il n’a jamais aimé assurer le service de nuit.

Nola monte sur son trike encore neuf et roule jusqu’à la plage déserte à cette heure. Elle s’installe sur le sable face aux vagues avec le sac de la pharmacie et une bouteille de scotch, le visage baigné de larmes qu’elle laisse couler sans sanglot. Ouvrant la bouteille et une boite de médicaments, elle avale un premier comprimé avec une gorgée d’alcool. Les mots qu’elle a entendus aujourd’hui tournent dans sa tête et semblent transpercer son cœur d’une lame chauffée à blanc. Lentement elle répète son geste encore et encore, prenant son temps, délibérément, accueillant la brulure de la boisson et ses pensées qui s’embrouillent peu à peu.

Mais la douleur reste. Vive. Comme une torture qui n’en finit pas. Elle n’a même plus besoin de fermer les yeux pour voir son visage, il danse comme projeté sur un voile au dessus des vagues alors que le ciel s’éclaircit peu à peu au dessus du détroit. Elle n’est qu’à peine étonnée de ce qui lui arrive : à nouveau elle n’arrive pas première. Mais cette deuxième place là, elle ne peut pas l’accepter.

Alors que le soleil se montre, inondant la plage de sa lumière dorée, elle abandonne sur le sable la dernière boite de somnifères à peine entamée, la bouteille de scotch presque vide et ses chaussures et s’avance dans l’eau. Un pas après l’autre. Ses vêtements collant à son corps. Ses cheveux flottant derrière elle comme une traine de feu dans les rayons du soleil levant. Ses pas sont de plus en plus hésitants alors que ses forces sont peu à peu emportées par l’alcool et la drogue qui coulent dans ses veines et elle commence à nager pour s’éloigner de la plage. Elle nage jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus nager, jusqu’à ce que ses membres deviennent gourds et se laisse flotter, étendue sur le dos.

Elle regarde une dernière fois le ciel dans lequel flotte toujours le visage, puis après un léger soupir, ferme les yeux accueillant avec gratitude le noir de l'oubli qui efface enfin la douleur.

_________________________________________________________________________________________

Une sirène d’ambulance retentit dans le petit matin. Les sauveteurs en venant prendre leur service ont repêché une jeune femme qui flottait sur l’eau. Ils ont réussi à faire repartir son cœur qui s’était arrêté. Mais les médecins de l’hôpital n’ont pu que l’étendre sur un lit blanc. Leur diagnostique : coma profond.
avatar
Nola O'Driscoll

Messages : 6
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Cyhy Bury le Mer 12 Juin - 14:12

han!!!!!!!!
Mais...mais... Oo
Qu'est ce que quoi??!!!
Tu peux pas nous laisser comme ça sans savoir, strop horrible XD
avatar
Cyhy Bury

Messages : 959
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 36
Localisation : Boston-Détroit-NY-Capetown

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Nola O'Driscoll le Mer 12 Juin - 21:11

((La rpeuse folle a encore frappé... que voulez vous je vais où le rp me porte et mes personnages me parlent... si si  je vous assure !!!
Mais rassurez-vous je ne quitte pas D3 vous n’êtes pas encore débarrassés de moi !
Yslae va-t-elle réapparaitre ?
Nola va-t-elle jouer longtemps à la belle au bois dormant ?
Un nouveau personnage va-t-il naitre de mes deux neurones en folie ?
Euh... ben... je ne sais pas encore mais promis je vous tiens au courant dés que je sais Cool))
avatar
Nola O'Driscoll

Messages : 6
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Puck Anfauglir le Jeu 13 Juin - 6:01

Putain c'est chaud!!!!!!

Yslaeeeeeeeeee revieeeeeeeeeeens! lol

Sinon les gonz restez celibataires l'amour ça reussi pas a D3 ah ah *dit-il apres avoir fabriqué un sac a dos pour accueillir toute la panoplie du clodo punck chanteur et cracheur de feu afin de quitter la ville.*


tiens nous au jus de la suite
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  blackkingdom radikal le Jeu 13 Juin - 7:43

excellent on adore !
avatar
blackkingdom radikal

Messages : 2767
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Sadi le Jeu 13 Juin - 23:11

*File un gros pot de vin au bon dieu et aux médecins pour qu'on lui rende sa comptable* scrogneugneu !

Ralala oui faut arréter les zhistoire d'amour en rp ^^ vous avez des persos trop melo Very Happy

La vie c'est pas ça ! t'aurai du plutot aller dans un bar, boire deux littres de whysky et finir en partouze ! That's bikers life Very Happy
avatar
Sadi

Messages : 1269
Date d'inscription : 04/06/2012
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Nola O'Driscoll le Ven 14 Juin - 8:09

((Nan mais Sadi... c'est Nola qui me parlait... pas un John Maclane qui aurait encore une fois perdu sa femme... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et puis c'est comme ça je ne prévois pas je réagis, et je réagis comme ça me vient. Ca sera toujours comme ça quel que soit le personnage. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je crois que tu vas devoir trouver une nouvelle comptable. Mais maintenant les comptes sont à jour au moins...))
avatar
Nola O'Driscoll

Messages : 6
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Sadi le Ven 14 Juin - 13:40

Ah bon ^^ pauvre poupinette alors ^^ c'est triste, elle devait pas avoir le cran pour la rude vie de red crows :p

c'est la selection naturelle en somme Very Happy
avatar
Sadi

Messages : 1269
Date d'inscription : 04/06/2012
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Puck Anfauglir le Sam 15 Juin - 12:10

+1 pour Sadi!

Avant d'aller la foutre en l'air t'aurai pu en faire profiter d'autre au bar du coin!!! Very Happy
avatar
Puck Anfauglir

Messages : 49
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 33
Localisation : Dans le Van ou au bar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nola O'Driscoll

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum