生命 的 Namyho Chang-Huan (La vie de Namyho Chang-Huan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

生命 的 Namyho Chang-Huan (La vie de Namyho Chang-Huan)

Message  Namyho Chang-Huan le Jeu 16 Aoû - 20:12

您好, Ni Hao, Hello...

Je suis née à Xi' An, capitale de la province du Shaanxi en République populaire Chinoise, le 02 février 1989.

De façon traditionnelle, en Chine, la naissance d’une fille est considérée par les familles comme un désastre. Comme le veulent les traditions ancestrales, c’est par le garçon que se transmettra le nom et le patrimoine de la famille. Aussi, c’est lui qui restera, même après son mariage, auprès de ses parents et s’occupera d’eux à leur vieillesse.

Quant à la fille, elle est appelée à se marier un jour et quitter ainsi les siens. De ce fait, elle a toujours été perçue comme une charge, un fardeau lourd à supporter économiquement. Dès lors, on comprend l’ampleur des infanticides visant essentiellement les filles. En Chine, la politique de l'enfant unique en vigueur depuis les années 1979 a certes eu le mérite de freiner la démographie galopante mais, en même temps, elle a aggravé la situation des filles : « Puisqu’il ne faut avoir qu’un seul enfant alors ce sera forcément un garçon » : tel est le raisonnent des millions de parents. C’est ainsi que disparaissent « mystérieusement » chaque année en Chine, des millions de filles...

Ce ne fut pas mon cas.

Mon père et ma mère était des gens bien, suffisamment en tout cas pour accepter sans sourciller l'arrivée d'une fille comme premier enfant. Il me nomèrent Namyho, ce qui signifie littéralement " Se consacrer à la nature mystique de la vie". Je crois que quelques part, ils voulaient que je vole de mes propres ailes.
妈, maman, couturière, est morte en couche à l'arrivée du fils tant attendu... Quelle ironie.
Je venais d'avoir 3 ans.
爸, papa, tattoueur avait subvenu à nos besoins jusqu'à ce moment là. Mais la mort de maman, laissa un grand vide aussi bien sentimental qu'économique. Jusqu'ici mon père exerçait son activité d'un point de vue culturel. La pratique du tatouage par certaines peuplades indigènes du sud s'est aussi répandue vers l'ouest via la route de la soie, qui s'étend de la ville de Xi'an au bord de la Méditerranée. Mais très vite il lui fallut se résigner a accepter la réalité : En Chine, les tatouages sont traditionnellement associés aux prisonniers ou aux membres de bandes du crime organisé. C'est comme ça que papa a commencé à trainer avec des gens peu fréquentables. C'est comme ça aussi, qu'à l'âge de 4 ans, j'ai eut mon premier tatouage, une fleur de lotus, en mémoire de ma mère dont c'était le prénom, et pour que jamais je n'oublie de la remplacer dans le foyer et auprès de mon jeune frère.

A 10 ans je maniais le "gun" encreur presque aussi bien que mon père, alors que lui était mêlé a un sordide trafic d'armes... Quelle ironie.
Il fut arrêté et exécuté l'année de mes 12 ans. Mon frère et moi avons été placé dans deux orphelinats différents a 400 kms l'un de l'autre. Je ne l'ai jamais revue, mais prévoyante, je lui ai tatoué la même fleur de lotus sur le même bras, au cas ou nos routes se croiseraient à nouveau. A ce jour ça n'est jamais arrivé.
J'ai fuit l'orphelinat assez vite, pour trouver mon frère dans un premier temps, mais très vite le goût de la liberté m'a emporté sur des chemins bien sinueux...

Comment j'en suis arrivée à la prostitution?
A l'âge ou j'ai commencé à arpenter les rues, personne ne voulait d'un tatoueur mineur et au féminin de surcroît. En revanche, le sexe, quand on est une fille en chine, ça paye bien. Surtout mineure.
Les prostituées en Chine sont issues de tous les milieux et la perception que les Chinois ont de cette activité est radicalement différente de celle ayant cours dans les sociétés judéo-chrétiennes. Il est fréquent que les jeunes filles envoient en fait une large partie de leurs cachets à leur famille restée dans les campagnes, où les revenus misérables sont complétés par une véritable manne échappant de fait à toute critique. Et cela ne peut être perçu comme immoral pour les Chinois.

J'ai fais la putain dans des saunas, des hôtels, et même si j'étais mineure à cette époque, mon succès était tel que j'étais choyée par les tenanciers qui s'appropriaient la majeure partie pour ne pas dire la totalité de mes gains en contre partie d'une vie de petite princesse.
Autours de quatorze ans, le tenancier du bordel ou j'étais depuis peu m'a "céder" à un haut dirigeant de Xi'An, un client régulier, qui voulait faire de moi une 包二奶, une "concubine".
Le rôle de « secondes femmes » ou concubines d’hommes riches et influents, incluant politiques et entrepreneurs du continent aussi bien que des hommes d’affaires étrangers est fréquent. Cette pratique est définie comme de la prostitution parce que les femmes en question sollicitent activement les hommes qui peuvent leur fournir un logement à durée déterminée et une allocation régulière. Les femmes qui s’engagent dans cette pratique cohabiteront parfois avec leurs clients, et ambitionnent parfois de devenir leur épouse.
Seulement voilà, moi je ne voulais pas. Et lorsque ce dernier s'est montré trop insistant à vouloir faire de moi son épouse, une fois de plus, je me suis enfuie, en prenant le soin de voler ses économies.

J'ai traversé la chine jusqu'à Shangaï avec en tête de travers l'atlantique jusqu'en Amérique, les sirènes des promesses d'une vie meilleures étaient bien trop difficiles à ignorer. A shangaï, il me fut facile de trouver un "passeur" en échange de toutes les économies emportées avec moi.
10 jours de traversée pour relier Shangaïa - Los Angeles, dans un contenair fermé, sans lumière, sans hygiène si ce n'est un seau, avec un bidon de 5 litres d'eau et 5 kilos de cookies de la fortune... quelle ironie.

Arrivée en amérique, l'année de mes 16 ans, c'est tout naturellement que je me suis remise à la prostitution à Los Angeles. Mais sans mac, on ne survit pas longtemps dans ce milieu. J'ai passé 4 ans à L.A. J'ai finit par fuir cette ville tentaculaire et sans attaches, pour la grosse pomme.
N.Y.... j'aurais pu finir ma vie là bas tant cette ville correspond à l'image que je m'étais faite du rêve américain... mais la prostitution, quand on a pas encore 21 ans, c'est rude. Une fois de plus j'ai mis le doigt dans l'engrenage, et cette fois je me suis faite happer le bras...

La fin de mon histoire, enfin du moins jusqu'à aujourd'hui, est des plus classiques dans le milieu de la prostitution américaine, et la prostitution en général. Un mac violent et psychopathe, qui ne supportait pas que je ne ramène pas plus de fric que la moyenne de ses autres filles parce que j'étais soit disant le pendant exotique de son buisness. Mais il ne supportait pas non plus que je sois une pute... il avait décidé que j'étais SA "fleur de lotus", pour lui tout seul. La première fois que j'ai fuit, il m'a retrouvé avant que j'attrappe le train pour le canada... J'ai dérouillé.
La seconde, une amie m'a rencardé avec son cousin qui devait venir m'attendre à la gare de Détroit pour me faire rejoindre ensuite le canada en passant par le lac Huron et rejoindre l'Ontario. Mais ça ne s'est pas passer ainsi...

Dans le train je me suis fait tirer mon sac, le peu d'économies et le contact du cousin en question était à l'intérieur... et arrivée à la gare, il n'y avait personne pour m'accueillir. J'ai passé près d'une semaine dans la gare de détroit, ne sachant ou aller, et avec l'espoir de retrouver mon "passeur" pour le Canada. J'y est renoncé, pour l'instant.

Le tatoueur du coin me prête son local si j'arrive à dégoter mes propres clients... mais je ne connais personne et personne ne me connait... alors forcemment, vous vous doutez bien de ce j'ai du recommencé à faire pour pouvoir me nourrir et me loger le temps de planifier une hypothétique nouvelle fuite en avant...

Et me revoilà fille de joie, au Bar le Joy's... Quelle ironie.
avatar
Namyho Chang-Huan

Messages : 3
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

grosse fan !

Message  Ju Ann Brooks le Ven 17 Aoû - 9:31

un Bg magnifique et complet. Histoire qui nous donne envi de la savourer encore sur quelques lignes.

Je te souhaite la bienvenue a D3.....


et vite une suite!!!


Dernière édition par Ju Ann Brooks le Ven 17 Aoû - 9:49, édité 1 fois
avatar
Ju Ann Brooks
GM

Messages : 432
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 生命 的 Namyho Chang-Huan (La vie de Namyho Chang-Huan)

Message  Namyho Chang-Huan le Ven 17 Aoû - 9:41

Merci Ju Ann Smile
avatar
Namyho Chang-Huan

Messages : 3
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 生命 的 Namyho Chang-Huan (La vie de Namyho Chang-Huan)

Message  grace claridge le Sam 18 Aoû - 17:17

Bienvenue à toi , j' espère que tu trouveras ta place parmi nous .

grace claridge

Messages : 152
Date d'inscription : 31/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 生命 的 Namyho Chang-Huan (La vie de Namyho Chang-Huan)

Message  blackkingdom radikal le Ven 24 Aoû - 22:44

et bien ça envoit du lourd les BG ces temps ci, bravo encore un qui est sublime à lire
avatar
blackkingdom radikal

Messages : 2767
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 生命 的 Namyho Chang-Huan (La vie de Namyho Chang-Huan)

Message  Namyho Chang-Huan le Lun 9 Déc - 9:23

Ça n'avait pas été une belle mort, ni dramatique, ni poétique. Elle n'avait pas entraperçu le paradis ou l'enfer. Elle avait simplement vu ces deux paires de chaussures devant elle s'agiter, tandis qu'elle était à genoux dans la douche des vestiaires, attendant la sentence.

Elle avait trahie. C'est ce que les deux hommes ne cessaient de lui répéter. Trahie la confiance. De qui? De quoi? Elle en savait trop rien. A vrai dire, de ces deux hommes devant elle, elle ne connaissait même pas celui qui ne lui pointait pas de flingue sur la tempe, ni son rôle dans cette histoire, ni même le Code dont il se revendique.
Elle s'en était tenue à l'écart pour les mêmes raisons qui l'avait conduite à cette situation. Celle ou ceux qui la condamnent, ne lui pardonnaient pas ce pour quoi ils se fourvoyaient chaque jour... Le fric comme solution à tout. Mais le fric est bien plus dangereux que n'importe quel gang. Elle avait compté sur le fric pour raccrocher et changer de vie. Ironie. Quelle jolie métaphore pour parler de la mort.

Mais ça n'avait plus d'importance maintenant, c'était trop tard.

Elle ne laissera même pas de traces de son passage, de sa vie, elle n'avait pas eu d'amis pour la raconter. Juste un sac de sport bourré de fric dans une chambre d'hôtel comme seul témoin de sa volonté à se sortir de la rue, et qu'elle venait de léguer à son mac et bourreau, n'ayant personne d'autre à qui le léguer. Probablement parce qu'elle ne lui en voulait pas d'être un bon petit soldat, et qu'il pensait faire ce qui était juste, comme il avait été juste pour elle, et ce jusque dans les dernières minutes.

Quand il a tiré, elle n'a pas vu d'ange noir, pas de lumière blanche, pas de passages heureux de sa vie, il y en avaient trop peu. Pas de suppliques non plus, tout au plus quelques larmes qu'elle n'a pas su contenir... puis la morsure froide de l'acier traversant son coeur, et la chaleur de la flaque de sang dans laquelle elle s'est écroulée sans vie.

avatar
Namyho Chang-Huan

Messages : 3
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 生命 的 Namyho Chang-Huan (La vie de Namyho Chang-Huan)

Message  Cyhy Bury le Lun 9 Déc - 12:07

OMG!
Je vais tuer Rahim!

 Evil or Very Mad 
avatar
Cyhy Bury

Messages : 959
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 35
Localisation : Boston-Détroit-NY-Capetown

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 生命 的 Namyho Chang-Huan (La vie de Namyho Chang-Huan)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum